Le projet de loi contre le séparatisme en débat au parlement français

31 janvier 2021 - 08h00 - France - Ecrit par : J.K

L’Assemblée nationale française entame, lundi 1ᵉʳ février, le premier acte de l’examen du projet de loi contre l’islamisme radical. Celui-ci, l’un des derniers grands textes du quinquennat Macron, annonce des débats houleux durant les deux semaines de travaux.

Après tant d’heures d’auditions et de travaux en commission spéciale, les députés vont enfin débattre en séance plénière du projet de loi « confortant les principes républicains ». Le gouvernement fera le déplacement au Palais Bourbon, où sont annoncés Gérald Darmanin de l’Intérieur qui pilote le projet de loi, Marlène Schiappa, Eric Dupond-Moretti ou Jean-Michel Blanquer.

Au sein de la majorité, l’heure est à un optimisme prudent. Pour un parlementaire membre de la commission spéciale, « cela va reposer sur des individualités qui peuvent vouloir théâtraliser ou hystériser les débats ». Sont attendues, les interventions des élus LFI et de Jean-Luc Mélenchon, opposés à un texte accusé de « stigmatiser les musulmans », mais surtout droite et extrême droite.

Marine Le Pen a déjà présenté un contre-projet vendredi dernier. Il s’agit d’une proposition de loi visant à bannir les « idéologies islamistes » et à interdire, dans tout l’espace public, le port du voile. Les LR dévoileront le leur mardi, eux, « qui sont bien plus divisés sur le texte qu’ils ne l’affichent », dévoile le co-rapporteur LREM Sacha Houlié.

Le projet de loi doit traduire le discours d’Emmanuel Macron le 2 octobre aux Mureaux, où le chef de l’État avait présenté sa stratégie, pour lutter contre l’islam radical. Seulement, le texte reste plutôt silencieux sur la ségrégation, le séparatisme social, territorial, la mixité scolaire, déplore le communiste Stéphane Peu.

Si le chef de file des députés LREM Christophe Castaner assure du soutien de son groupe, la majorité devra cependant veiller à trouver un équilibre sur les nouvelles modalités de financement des cultes et surtout, l’instruction en famille (IEF) qui fait l’objet de 384 amendements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Lois - Islam

Aller plus loin

France : pas d’amende pour port de voile dans l’espace public

Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté a apporté un démenti formel aux informations selon lesquelles le projet de loi « confortant les principes républicains »...

La France en guerre contre "l’islam politique"

La France manifeste sa volonté de lutter contre l’islamisme politique. C’est du moins ce qu’a fait savoir Laurent Nuñez, secrétaire d’État à l’Intérieur.

Rachida Dati appelle à interdire le voile aux enfants

L’ancienne garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati estime que le projet de loi «  confortant le respect des principes de la République  » ne «  répond pas aux causes...

Emmanuel Macron attend des responsables musulmans une « charte des valeurs républicaines »

Les dirigeants du culte musulman ont présenté mercredi dernier au président français Emmanuel Macron, à sa demande, le plan d’un conseil national des imams. Ce conseil aura pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.