Magyd Cherfi s’en prend violemment à Eric Zemmour

21 octobre 2021 - 14h40 - France - Ecrit par : S.A

Magyd Cherfi, ancien chanteur du groupe Zebda, dit tout le mal qu’il pense d’Eric Zemmour, probable futur candidat à la présidentielle 2022 et appelle à une mobilisation contre celui qui « vend la sidération à bas prix ».

Dans une tribune publiée par Libération, Magyd Cherfi s’en est pris à Eric Zemmour et s’est adressé aux « Français qui pensent qu’ils le sont plus que d’autres et qui regardent Zemmour vomir son dégueulis raciste en plissant des paupières honteuses. » Aux yeux de l’auteur-compositeur d’origine algérienne, l’auteur de La France n’a pas dit son dernier mot « est la star de l’ignominie, l’immigré des revanchards, des peine-à-jouir, des trouillards et des hétéros étroits, […] le bougnoule des blancs asphyxiés de trop de complexité, des aristos délogés des privilèges anciens ».

À lire : Un Marocain porte plainte contre Eric Zemmour

Mardi, Magyd Cherfi a exprimé son ras-le-bol sur France bleu Occitanie. « Un ras-le-bol parce qu’il y a 40 ans, moi, j’avais 20 ans. On a vu apparaître un monstre qui s’appelait Le Pen. Un monstre pour nous, pour des gens comme moi ou pour l’immigration. Et quarante ans plus tard, c’est une hydre qui apparaît. Avec plusieurs têtes, le maire de Béziers, Zemmour bien sûr, la nièce Le Pen, la mère Le Pen, « la fifille », fait-il remarquer.

À lire : Qui est Sarah Knafo, la juive marocaine, très proche d’Eric Zemmour ?

Pour celui qui emploie des mots violents pour répondre au potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2022, « cette saleté mérite qu’on se salisse nous-mêmes ». Selon Magyd Cherfi, il ne faut pas apaiser le climat. « Il faut dire que quelque chose de grave se passe. Moi je suis fils d’Algériens, et qu’à 83 ans ma mère craint encore que le Front national vienne chez elle la chasser, je commence à en avoir assez qu’on ne soit pas assez français après qu’on a été “que” Français », fulmine-t-il de colère, prédisant l’échec d’Eric Zemmour s’il se lançait dans la course à la prochaine présidentielle.

Sujets associés : France - Elections

Aller plus loin

Les propos d’Eric Zemmour sur l’islam font réagir le CFCM

Des propos tenus par Eric Zemmour dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray sur l’islam, ont fait réagir le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Un Marocain porte plainte contre Eric Zemmour

Abdelkader Retnani, fondateur des Éditions « La Croisée des Chemins » a porté plainte contre Eric Zemmour, probable futur candidat à la présidentielle de 2022 en France. Il...

France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Dans son livre à paraître ce mois de septembre, Eric Zemmour a révélé un échange téléphonique avec Emmanuel Macron, survenu en mai 2020. Entre autres sujets évoqués :...

Qui est Sarah Knafo, la juive marocaine, très proche d’Eric Zemmour ?

S’il est un personnage qui suit partout le journaliste et écrivain Eric Zemmour, qui a confirmé son “envie” de se porter candidat à la présidentielle de 2022, c’est bien Sarah...

Ces articles devraient vous intéresser :

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.