Espagne : quatre djihadistes Marocains arrêtés

22 janvier 2022 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police espagnole a arrêté à Algésiras quatre Marocains résidant à Murcie, et exerçant comme chauffeurs de camions. Ils sont accusés d’être membres d’un groupe djihadiste dénommé « Les soldats du califat ».

Le leader du groupe, âgé de 48 ans, est un transporteur de marchandises dans toute l’Espagne. Il est soupçonné d’être un radicalisé. Il vit en Espagne depuis 20 ans et se déplace beaucoup en Espagne et à l’étranger en raison de son travail. Pour le moment, rien n’indique qu’il ait été en contact avec d’autres groupes radicaux à l’extérieur du pays, assurent des sources de l’enquête à El Confidencial.

« Cheikh », comme il se faisait appeler par les trois autres membres du groupe, a nié les faits devant le juge qui a ordonné son placement en détention. Les quatre Marocains résident tous dans la région de Murcie depuis au moins 15 ans. Ils se sont rencontrés dans une mosquée locale, précisent les mêmes sources.

À lire : Espagne : deux Marocains présumés djihadistes, risquent 3 ans et demi de prison

Les mis en cause ont été appréhendés après plus d’un an d’enquête au cours desquels leurs téléphones ont été mis sur écoute. Ils se sont endoctrinés à l’idéologie de l’État islamique et disposaient de matériels de propagande, lesquels ont été saisis pour être analysés. La police estime pour le moment qu’ils n’ont pas prévu de mener une attaque terroriste.

Parmi les trois autres membres du groupe, âgés de 48, 45 et 35 ans, deux n’étaient pas engagés dans le transport de marchandises. Ils enchaînaient les petits emplois dans les magasins de produits orientaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Etat islamique - Daech - Arrestation

Aller plus loin

Espagne : arrestation de trois djihadistes dont un Marocain

La police a démantelé mercredi en Catalogne une organisation criminelle dédiée au financement du terrorisme djihadiste en Libye. Trois personnes dont un Marocain ont été...

Attentats en Catalogne : de lourdes peines requises contre des djihadistes Marocains

Le parquet espagnol a requis des peines allant de 8 à 41 ans de prison contre trois djihadistes pour leur implication dans les attentats perpétrés les 17 et 18 août 2017 à...

Un Algérien, recruteur de combattants djihadistes au Maroc, arrêté en Espagne

La Garde civile a arrêté samedi à Majorque un homme d’origine algérienne, chef d’une organisation criminelle basée en Europe, qui recrutait des combattants au Maroc pour des...

Les réseaux sociaux au cœur de la traque d’un djihadiste marocain à Majorque

Un djihadiste présumé d’origine marocaine a été arrêté jeudi à Campos (Majorque). La Brigade d’information de la police nationale enquête pour savoir s’il a des contacts sur l’île.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...