Espagne : un imam marocain risque 9 ans de prison pour endoctrinement djihadiste

9 mai 2022 - 13h20 - Ecrit par : A.S

Mohamed C, imam de la mosquée Herrera, à San Sebastián, dans le nord de l’Espagne, risque 9 ans de prison pour avoir endoctriné des jeunes et ses trois enfants et collecté 111 000 euros pour financer le Jihad.

Le procès de Mohamed C. s’ouvre ce lundi. Il a été arrêté en novembre 2020 et est accusé d’un crime d’endoctrinement djihadiste. Dans l’acte d’accusation, le procureur indique que le prévenu avait « un rôle d’encadrement, de leadership » qu’il utilisait pour recruter des jeunes, notamment des migrants, fait savoir 20minutos.

En sa qualité d’imam et de président de l’Association culturelle islamique ASSAFWA, « il avait une forte influence sur les fidèles musulmans de la communauté de San Sébastien », précise le parquet, ajoutant qu’il profitait de cette casquette pour recruter et endoctriner les jeunes dans le radicalisme djihadiste. Il a été pris en flagrant délit, alors qu’il tentait d’endoctriner trois jeunes migrants marocains, pris en charge par le gouvernement basque.

À lire : Espagne : arrestation d’un Marocain pour endoctrinement et apologie du terrorisme

Mohamed C. obligeait ces jeunes à pratiquer des activités physiques (boxe, Kick-boxing, musculation) afin de les entraîner au Jihad, souligne le parquet qui rappelle que l’imam était aussi très actif sur ses deux profils Facebook où il diffusait, depuis 2012, des contenus et comptait 10 000 amis. Le prévenu est proche d’Elmehdi Kacem Khoyi et Yassine EL Mehdi, condamnés pour avoir tenté de commettre un attentat à Paris en 2016 pour le premier. Il est également lié à un autre détenu au Maroc, arrêté pour avoir tenté de mener une attaque terroriste pendant la Semaine Sainte à Séville.

L’enquête ouverte par la police après son arrestation, a révélé qu’il était titulaire de 12 comptes bancaires. Fait surprenant, note le procureur, « compte tenu du faible pouvoir d’achat » du prévenu. En tout, il disposait de 111 586,26 euros sur ces comptes. Il s’était rendu en France et en Belgique pour récolter des fonds dans des mosquées radicales, et avait même lancé sur les réseaux sociaux des appels de fonds pour financer le Jihad. Il avait déjà été arrêté en 2012 pour des délits d’escroquerie, de falsification de documents, de fraude fiscale et blanchiment d’argent.

Tags : Espagne - Terrorisme - Islam

Aller plus loin

Espagne : arrestation de trois djihadistes dont un Marocain

La police a démantelé mercredi en Catalogne une organisation criminelle dédiée au financement du terrorisme djihadiste en Libye. Trois personnes dont un Marocain ont été arrêtées...

Espagne : procès d’un imam marocain accusé d’endoctrinement djihadiste

Le procès de Mohamed C., imam marocain de la mosquée Herrera à San Sebastián, dans le nord de l’Espagne, accusé d’endoctrinement djihadiste sur des jeunes et l’un de ses fils...

Espagne : deux Marocains présumés djihadistes, risquent 3 ans et demi de prison

Deux présumés djihadistes, originaires du Maroc, arrêtés en mai 2020 à Bolaños de Calatrava (Espagne), risquent trois ans et demi de prison. Ils seront fixés sur leur sort mardi...

Un Marocain pro-Daech arrêté pour endoctrinement djihadiste en Espagne

Des agents de la police nationale et des Mossos d’Esquadra ont arrêté à Vespella de Gaia (Tarragone), un Marocain de 38 ans, radicalisé et pro-Daech, accusé d’endoctrinement...

Nous vous recommandons

Voici la date de l’Aïd Al-Fitr en Espagne

Le ramadan prendra fin dans quelques jours. D’ores et déjà, la Commission islamique d’Espagne a annoncé le jour de la célébration de l’Aïd Al-Fitr dans la péninsule ibérique.

De nouveaux avions pour Royal Air Maroc

Face à une énorme demande cet été, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’affréter des avions auprès de la compagnie SmartLynx Airlines. Cette décision s’inscrit dans le cadre du renforcement de ses liaisons...

Tanger Med bat tous les records

À fin 2021, le groupe Tanger Med qui gère le complexe portuaire Tanger Med, affichait un chiffre d’affaires brut de 8,044 milliards de dirhams, en forte hausse.

Du nouveau pour la deuxième autoroute Casablanca-Rabat

Les choses se précisent pour l’exécution de la deuxième autoroute Casablanca-Rabat, visant à palier la congestion prévisible de l’autoroute existante. Autoroutes du Maroc (ADM) vient de lancer un appel...

Rabat : un policier arrêté pour vol

Un gardien de la paix en service à Rabat fait actuellement l’objet d’une enquête pour son implication présumée dans une affaire de vol.

Amine Harit s’attire les foudres des supporters de Bordeaux

Après la défaite des Girondins de Bordeaux contre l’Olympique de Marseille (OM) contre Bordeaux (0-1) vendredi en ligue des champions, l’international marocain Amine Harit s’est laissé prendre en photo avec Enock Kwateng de l’équipe adverse. Une photo qui...

Règlement de la crise Maroc-Espagne : « Il n’y a aucun médiateur »

Le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani a apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle médiation entre le Maroc et l’Espagne pour régler la crise diplomatique entre les deux pays.

L’Espagne inflige des amendes « injustes » à des camionneurs marocains

Les routiers marocains, très affectés par la mesure de restrictions de visas imposée par la France, appellent les autorités marocaines au secours.

L’Algérie réagit à l’adoption par la Ligue arabe d’une carte du Maroc intégrant le Sahara

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, a réagi aux informations faisant état de l’adoption par la Ligue arabe d’une carte du Maroc intégrant le Sahara recommandée à ses organes et organisations. Il...

L’interopérabilité Bus/Tram bientôt opérationnelle à Casablanca

L’interopérabilité Bus/Tram entrera en vigueur à Casablanca cette année. Une annonce faite par la compagnie de transport de voyageurs Alsa.