Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

10 avril 2024 - 08h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

« Les salons de coiffure, pour hommes et femmes, connaissent en cette période, et à l’approche de chaque occasion religieuse, comme l’Aïd al-Fitr, une affluence dense de la part des citoyens, surtout les salons situés dans les quartiers populaires, dont les propriétaires sont contraints de travailler jusqu’à des heures tardives pour répondre à la forte demande », a fait savoir à Hespress le président de l’Union nationale de la Coiffure au Maroc. Selon ses explications, l’affluence dans les salons « a légèrement diminué durant les premiers jours du mois de Ramadan, en raison de la nature de ce mois sacré, mais les derniers jours de celui-ci, comme c’est la coutume chaque année, connaissent une dynamique positive, qui se reflète sur la situation économique des professionnels qui voient en elle une opportunité d’améliorer leurs revenus ».

À lire :Le salon de coiffure d’un champion marocain de kick-boxing criblé de balles

Comment les coiffeurs gèrent-ils ces jours de forte affluence ? Ils optent pour une planification anticipée. « Les propriétaires des salons travaillent pour éviter les scènes d’encombrement en organisant leur travail par le biais d’un système de rendez-vous préalables », a-t-il encore expliqué. Ils sollicitent également les nouveaux diplômés des écoles de coiffure et de beauté. « Certains propriétaires de salons de coiffure font également appel aux services de ces diplômés pour alléger la pression sur eux et suivre cet afflux massif à l’approche de l’Aïd al-Fitr », a-t-il noté. D’autres diplômés profitent en revanche de ces jours de forte affluence pour proposer leurs services à domicile. « L’approche des fêtes religieuses, que ce soit l’Aïd al-Fitr ou l’Aïd al-Adha, ne stimule pas seulement l’activité des propriétaires de salons de coiffure, mais aussi celle de certains nouveaux diplômés des écoles de coiffure et de beauté, qui s’empressent pendant cette période d’offrir leurs services aux citoyens à domicile, en attendant d’ouvrir eux aussi leurs propres salons ou d’obtenir des contrats de travail à l’étranger, garantissant ainsi une source de revenu même temporaire, ce qui est positif et allège également les charges qui pèsent sur leurs familles durant ces occasions ».

À lire :Maroc : les salons de coiffure et de beauté rouvrent leurs portes avec de nouvelles habitudes

Le professionnel a par ailleurs assuré que le métier résiste au chômage des jeunes : « La profession de coiffeur connaît une grande affluence de la part des jeunes diplômés des écoles de coiffure, qui ouvrent leurs propres salons et emploient à leur tour d’autres diplômés ». « Ce secteur ne connaît pas une augmentation des taux de chômage parmi les diplômés contrairement à d’autres secteurs », a-t-il conclu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Islam - Aïd Al fitr 2024

Aller plus loin

MRE : affluence record au Maroc cet été

Cette année, la phase aller de l’Opération Marhaba 2023, qui facilite les déplacements des Marocains résidant dans les pays européens tels que la France, l’Espagne et l’Italie...

Affluence record à Marrakech grâce au parcours des Marocains en Coupe du monde

La destination Marrakech fait le plein de réservations. Ce succès aurait pour origine le parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde au Qatar.

Maroc : les salons de coiffure et de beauté rouvrent leurs portes avec de nouvelles habitudes

Les salons de coiffure et de beauté au Maroc ont ouvert leurs portes au grand bonheur de leurs clientes qui n’en pouvaient plus de se passer de ces plaisirs quotidiens. Elles...

Le salon de coiffure d’un champion marocain de kick-boxing criblé de balles

Des coups de feu ont été signalés dans la nuit de vendredi à samedi au centre-ville d’Amsterdam. Le nouveau salon de coiffure d’Aziz Kallah, kick boxeur et ami de Hakim Ziyech,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Hajj : une clause "anti-protestation" fait polémique au Maroc

L’introduction par le ministère des Habous et des Affaires islamiques dirigé par Ahmed Taoufiq d’une clause qui oblige le pèlerin marocain pour le hajj 2024, un des cinq piliers de l’islam, « à ne pas protester même en cas de retard de l’avion », fait...

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.