Espagne : deux Marocains présumés djihadistes, risquent 3 ans et demi de prison

2 mai 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Deux présumés djihadistes, originaires du Maroc, arrêtés en mai 2020 à Bolaños de Calatrava (Espagne), risquent trois ans et demi de prison. Ils seront fixés sur leur sort mardi prochain.

La Haute cour nationale va juger mardi, deux djihadistes présumés, d’origine marocaine, qui ont été arrêtés le 20 mai 2020 à Bolaños de Calatrava (Ciudad Real).

L’un des deux accusés, Sidi Badr El Baqali Baquia, arrivé clandestinement en Espagne en 2017, serait le plus radicalisé, précise le procureur qui ajoute qu’il est membre de l’État islamique et a été arrêté alors qu’il préparait une attaque en Espagne. L’autre, Abdelouahed Dahbani Ettamini, est considéré comme l’un de ses collaborateurs dans ses tâches d’endoctrinement.

Selon les enquêteurs, l’accusé principal a créé un profil sur Facebook, avec lequel il a envoyé le 13 mai 2020, une demande d’adhésion à la Fondation électronique Aafaq (Horizons), « un groupe cybernétique qui s’aligne sur l’État islamique » et qui « donne des instructions aux djihadistes sur la manière d’échapper à la surveillance des autorités occidentales  », fait savoir le procureur.

Arrivé à Bolaños de Calatrava, il a maintenu des contacts via son profil Facebook avec Hassan Farhoud, un membre de Daesh impliqué dans l’attaque de l’aéroport Al Quait à Alep (Syrie) ainsi qu’avec d’autres radicaux. À partir de ce même profil, il a également publié des messages radicaux. Depuis 2019, il a commencé à endoctriner l’idéologie Takfiri chez lui à Bolaños avec le second accusé.

Le bureau du procureur a requis contre les deux accusés trois ans et demi de prison pour le chef d’accusation d’endoctrinement djihadiste, auxquels s’ajoutent trois ans supplémentaires de probation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Droits et Justice - Procès - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Espagne : 62% des djihadistes détenus sont des Marocains

62 % des djihadistes détenus en Espagne en 2020 sont de « nationalité marocaine ». C’est ce qu’a indiqué le gouvernement espagnol qui répondait à une question des députés du...

Procès des attentats de 2017 en Catalogne : trois djihadistes marocains au banc des accusés

Le procès des attentats de 2017 en Catalogne dans lesquels sont impliqués trois djihadistes marocains s’est ouvert, mardi, devant le tribunal de l’audience nationale à San...

Des Marocains condamnés pour djihadisme en Espagne

L’un des deux Marocains présumés djihadistes arrêtés à Bolaños de Calatrava (Ciudad Real) en mai 2020, a été condamné à deux ans de prison pour endoctrinement. Le second a été...

Paris : de lourdes peines requises contre trois djihadistes dont un Marocain

Des peines de 20 à 30 ans ont été requises contre trois djihadistes présumés dont un Marocain, tous jugés depuis le 1ᵉʳ février pour un projet d’attentat à Paris. Projeté en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.