L’Espagne libère une grosse figure de la Mocro Maffia, les Pays-Bas étonnés

8 mars 2024 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

En Espagne, Karim Bouyakhrichan (46 ans), l’un des principaux leaders de la Mocro maffia, une organisation mafieuse basée aux Pays-Bas et en Belgique, arrêté en janvier dans la station balnéaire de Marbella, après des soupçons de blanchiment d’argent de la drogue, a été remis en liberté.

Karim Bouyakhrichan, surnommé « Taxi » est désormais libre de ses mouvements. Il a été remis en liberté par la justice espagnole. Si les raisons de cette remise en liberté ne sont pas, pour l’instant, connues, il se pourrait que le magistrat espagnol ait jugé qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour le maintenir en détention plus longtemps. Le ministère public aux Pays-Bas peut faire appel de la décision. Les autorités hollandaises avaient demandé l’extradition de celui qui est considéré comme l’un des principaux leaders de la Mocro maffia après avoir été informées de son arrestation en Espagne. Elles le soupçonnent de trafic de drogue à grande échelle.

À lire :Marbella : La police met fin au règne d’un chef de la Mocro Maffia (vidéo)

Soupçonné d’avoir blanchi six millions d’euros issus du trafic de drogues à l’international, « Taxi » avait été interpellé en janvier dernier dans la station balnéaire espagnole de Marbella. Lors de son arrestation, 75 000 euros en liquide, de bijoux estimés à 10 000 euros et de deux armes à feu ont été saisis. Il a été également procédé au gel de trois millions d’euros répartis sur 148 comptes en banque ainsi que de 173 biens immobiliers d’une valeur de 50 millions d’euros).

À lire :L’ombre de la Mocro Maffia dans l’attentat contre un politicien espagnol

Karim est le frère aîné de Samir « Scarface » Bouyakhrichan, assassiné en 2014. Il est visé par des enquêtes aux Pays-Bas et en Espagne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Pays-Bas - Drogues - Trafic - Blanchiment d’argent - Mocro Maffia - Arrestation

Aller plus loin

Mocro Maffia : la fin du procès aux Pays-Bas

Le procès Marengo, qui concerne Ridouan Taghi, chef de la Morco Maffia, et d’autres accusés, devrait aboutir à une décision le 27 février, comme cela était initialement prévu.

Assassinat de Samir Jabli et Mohammed Alarasi : la piste de la Mocro Maffia ressurgit

De nouvelles informations poussent la police des Pays-Bas à rouvrir l’enquête sur l’assassinat en 2014 de Samir Jabli (38 ans) et de Mohammed Alarasi (22 ans), tous deux...

Comment l’Espagne a mis fin aux activités de la Mocro Maffia sur la Costa del Sol

La police nationale espagnole a procédé cette semaine sur la Costa del Sol au démantèlement de la branche de la Mocro Maffia, la mafia marocaine spécialisée dans le trafic de...

L’ombre de la Mocro Maffia dans l’attentat contre un politicien espagnol

La Mocro Maffia, la mafia marocaine spécialisée dans le trafic de drogues et le crime organisé aux Pays-Bas et en Belgique, serait derrière la tentative d’assassinat visant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Blanchiment d’argent : le Maroc attend toujours la décision du GAFI

Le Groupe d’action financière (GAFI), organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent a annoncé que la décision de faire sortir le Maroc de la liste grise n’est pas encore prise. Les bonds qualitatifs du pays ont, affirme-t-on, été...

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.