Comment l’Espagne a mis fin aux activités de la Mocro Maffia sur la Costa del Sol

28 janvier 2024 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police nationale espagnole a procédé cette semaine sur la Costa del Sol au démantèlement de la branche de la Mocro Maffia, la mafia marocaine spécialisée dans le trafic de drogues et le crime organisé aux Pays-Bas et en Belgique. En tout, 172 propriétés d’une valeur de plus de 50 millions d’euros, ainsi que 3 millions d’euros répartis sur plus de 100 comptes bancaires, ont été saisis.

La police espagnole enquêtait depuis 6 ans sur cette branche de la Mocro Maffia néerlandaise qui s’était installée sur la Costa del Sol. Cette saisie importante de 172 propriétés et de 3 millions d’euros vient confirmer l’existence de ce réseau criminel marocain sur la côte espagnole, fait savoir El Espanol. L’année dernière, 116 tonnes de cocaïne ont été saisies à Anvers en Belgique, l’autre pays où est active la Mocro Maffia, et près de 60 tonnes aux Pays-Bas. Une partie de ces drogues appartiendrait à Karim Bouyakhrichan, le baron de la drogue arrêté au début du mois à Marbella. Ce criminel serait en forte rivalité avec Ridouan Taghi, le chef de la Mocro Maffia néerlandaise, actuellement en détention.

Le réseau criminel marocain s’est installé sur la Costa del Sol en 2014, après l’assassinat des trafiquants de drogue Gwenette Martha et Samir Bouyakhrichan, frère de Karim. Le premier a été abattu à Amsterdam en mai de la même année, et le second a été exécuté en août alors qu’il se trouvait sur la terrasse du All in 1 Café dans le centre commercial Monte Halcones à Benahavís (Málaga). Naoufal Fassih dit “Noffel”, proche allié de Ridouan Taghi, et Najib “Ziggy” Himmich, un autre membre influent de la Mocro Maffia néerlandaise, se trouvaient dans ce bar. Noffel a été arrêté en 2016 à Dublin dans un appartement appartenant au clan irlandais Kinahan. Il purge une peine de prison à vie aux Pays-Bas pour plusieurs meurtres.

À lire : Marbella : La police met fin au règne d’un chef de la Mocro Maffia (vidéo)

Quant à Najib “Ziggy” Himmich, il est porté disparu à Madrid depuis novembre 2016 et son corps n’a jamais été retrouvé. Sa femme a été assassinée quelques mois plus tard à Amsterdam, devant sa nièce de 9 ans. Après l’assassinat de son frère, Karim Bouyakhrichan a mis un million d’euros sur la tête de Ridouan Taghi et de son allié chilien, Richard Eduardo Riquelme Vega, alias « Richard Rico ». Taghi, Richard Rico et un autre narcotrafiquant, Raffaele Imperiale, ont tenté d’éliminer Karim. Ce dernier, aidé de Salim B., un trafiquant arrêté la semaine dernière au Maroc, à tenter d’assassiner à son tour les trois chefs de gangs à Dubaï en 2015. Mais le plan a échoué. Taghi sera finalement arrêté à Dubaï en 2020, et Karim, récemment à Marbella.

Ce n’est qu’à l’été 2018 que la présence de la Mocro Maffia s’est réellement fait sentir sur la Costa del Sol, avec l’explosion à Puerto Banús d’une Audi Q-7 d’immatriculation marocaine, transportant des membres de la Mocro Maffia qui ont réussi à se sauver avant l’arrivée des services de police sur les lieux. Taghi et son partenaire chilien auraient perdu dans cette explosion 500 kilos de cocaïne. Après cet incident, le trafiquant de drogue d’Utrecht, Hamza Ziani, a été abattu par un tueur à gages alors qu’il dînait au restaurant Tiki à Torremolinos. Le clan de Ziani disposait même d’une chambre de torture.

Sujets associés : Mocro Maffia - Pays-Bas - Espagne - Enquête - Marbella - Drogues - Ridouan Taghi

Aller plus loin

La condamnation de Ridouan Taghi ne signifie pas la fin de la Mocro Maffia

Le verdict est tombé en début de semaine : Ridouan Taghi, figure redoutée du narcotrafic européen, a été condamné à la prison à vie par un tribunal néerlandais. Cette décision...

L’ombre de la Mocro Maffia dans l’attentat contre un politicien espagnol

La Mocro Maffia, la mafia marocaine spécialisée dans le trafic de drogues et le crime organisé aux Pays-Bas et en Belgique, serait derrière la tentative d’assassinat visant...

Des chambres de torture de la Mocro Maffia découvertes à Marbella

La police a découvert des chambres de torture dans de luxueuses maisons de la Costa del Sol appartenant à la « Mocro Maffia », la mafia marocaine active aux Pays-Bas et en...

Mocro Maffia : la fin du procès aux Pays-Bas

Le procès Marengo, qui concerne Ridouan Taghi, chef de la Morco Maffia, et d’autres accusés, devrait aboutir à une décision le 27 février, comme cela était initialement prévu.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »