L’Espagne renforce sa présence militaire sur les territoires revendiqués par le Maroc

14 mai 2024 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

La Marine espagnole a déployé un patrouilleur dans les îles et rochers revendiqués par le Maroc, y compris le rocher de Vélez de la Gomera.

Le patrouilleur Vigia de la Marine espagnole est en mission de surveillance maritime et de protection des espaces maritimes d’intérêt national, indique l’état-major de la Défense. Le patrouilleur sillonnera les îles et rochers espagnols revendiqués par le Maroc, ainsi que la zone économique exclusive (ZEE), précise la même source citée par El Debate.

Le navire accentuera sa mission sur le rocher de Vélez de la Gomera, situé entre les villes de Sebta et Melilla et au large de la côte de Nerja à Malaga, détaille la Marine espagnole, faisant savoir que ce rocher est la plus petite frontière du monde reliant la côte africaine. À l’origine, il était une île, mais un violent tremblement de terre survenu en 1930 a fait émerger un morceau de territoire de 85 mètres de large, renseigne-t-on.

À lire : L’Espagne mène des exercices militaires non loin du Maroc

Le Maroc avait tenté d’annexer le rocher de Vélez de la Gomera à son territoire. Le 29 août 2012, un groupe de sept individus, membres du Comité autoproclamé de coordination pour la libération de Ceuta et Melilla, avait réussi à atteindre le rocher et à y planter un drapeau marocain. La réaction de l’armée espagnole ne s’est pas fait attendre. Le drapeau marocain a été rapidement retiré et quatre des sept « envahisseurs » ont été arrêtés.

Mais le Maroc ne démord pas et continue de revendiquer le rocher de Vélez de la Gomera, ainsi que les présides occupés de Ceuta et Melilla, les îles Chafarinas et d’autres territoires sous souveraineté espagnole. Depuis fin janvier, la Marine espagnole a envoyé à Melilla un patrouilleur basé en permanence dans le port de l’enclave, et dédié à des opérations de surveillance et de sécurité maritime dans les espaces maritimes espagnols en Afrique du Nord.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - Maritime

Aller plus loin

La marine espagnole envoie un patrouilleur dans les eaux proches du Maroc

Le navire Rayo P-42 de la marine espagnole a fait escale ce week-end au port de Melilla pour une journée portes ouvertes. La marine espagnole avait déjà déployé trois frégates...

L’Espagne renforce sa présence militaire non loin du Maroc

L’Espagne vient de déployer dans les eaux de Melilla, près du Maroc, le navire d’action maritime BAM Rayo » (P-42) pour y mener une mission de surveillance et de dissuasion.

L’Espagne mène des exercices militaires non loin du Maroc

Le navire d’action maritime « Meteoro » de la Marine espagnole effectue depuis fin avril une mission de surveillance et de dissuasion dans la mer d’Alboran et les villes de...

L’Espagne envoie un patrouilleur près des côtes marocaines

La marine espagnole vient de déployer le navire d’assaut amphibien Galicia (L-51) dans les eaux de Melilla, près du Maroc. Ces derniers mois, l’Espagne a renforcé sa présence...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.