Recherche

Espagne : ils prostituaient des Marocaines en utilisant la sorcellerie

© Copyright : DR

23 février 2020 - 09h40 - Monde

La police nationale a arrêté, le 13 février dernier à Zafra, quatre auteurs présumés d’un crime lié à la prostitution, à la traite des êtres humains et à la promotion de l’immigration illégale. Les mis en cause attiraient des femmes marocaines en situation irrégulière en Espagne.

Le groupe démantelé a recruté des femmes marocaines vulnérables sans emploi et qui se trouvaient en situation irrégulière en Espagne. Afin d’assurer leurs lourdes charges familiales, ces femmes marocaines étaient obligées d’accepter l’emploi de serveuse dans un club ou dans un service de nettoyage de restaurant qui leur était proposé, rapporte La Vanguardia.

Ces femmes ont été persuadées de travailler en alternance avec les clients du club et, finalement, elles ont été obligées à se prostituer, avec comme promesse, la régularisation de leur situation en Espagne en échange de 6 000 euros.

Pour parvenir à leurs fins, les mis en cause n’ont pas hésité à recourir à la violence, et parfois même à la sorcellerie. Quatre d’entre eux, deux hommes et deux femmes, âgés de 19 à 62 ans, ont été arrêtés avec divers effets et documents, de même qu’une somme de 1 525 euros en espèces, selon la même source.

L’enquête sur ce réseau a commencé lorsque la Brigade provinciale des étrangers et de la frontière du poste de police provinciale de Badajoz, a appris l’existence possible d’un groupe organisé spécialisé dans l’exploitation sexuelle à Zafra.

Par ailleurs, un autre club dans lequel trois femmes ont été forcées de se prostituer, a été également identifié. La police a aussi eu vent de l’existence d’un groupe criminel organisé.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact