Recherche

Un ex-diplomate marocain à l’ONU encourt une lourde peine

© Copyright : DR

16 décembre 2019 - 07h40 - Monde

L’ex-ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies Abdeslam Jaidi est dans de sales draps. Celui-ci et d’autres personnes sont accusés par le Parquet de New York de "fraude sur les visas".

Alors que l’ex-ambassadeur Abdeslam Jaidi, 82 ans, son ex-femme Maria Luisa Estrella, 60 ans, vivent actuellement à Rabat et son frère Ramon Singson, 55 ans vit à Manille, la justice américaine a été saisie d’une affaire les concernant.

Ceux-ci avaient en effet "recruté plus de 10 travailleurs des Philippines et du Maroc en 2006" pour être employés comme personnel administratif ou technique au consulat ou à la mission marocaine des Nations Unies, renseigne l’acte d’accusation déposé devant le tribunal fédéral de New York. Seulement, les visas étant trafiqués, "les travailleurs ont été utilisés comme chauffeurs personnels, aides domestiques et aides agricoles", précise le même acte d’accusation.

L’acte d’accusation présenté, jeudi 12 décembre 2019, devant le tribunal à White Plains, dans l’État de New York, contre les mis en cause traite d’une "machination", d’une volonté manifeste à commettre des délits et des fraudes, en vue d’inciter des étrangers à entrer et à résider aux Etats-Unis.

Au pays de l’oncle Sam, toute personne impliquée dans ce genre de crimes encourt jusqu’à dix ans de prison ferme.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact