Recherche

Un ex-diplomate marocain à l’ONU encourt une lourde peine

© Copyright : DR

16 décembre 2019 - 07h40 - Monde

L’ex-ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies Abdeslam Jaidi est dans de sales draps. Celui-ci et d’autres personnes sont accusés par le Parquet de New York de « fraude sur les visas ».

Alors que l’ex-ambassadeur Abdeslam Jaidi, 82 ans, son ex-femme Maria Luisa Estrella, 60 ans, vivent actuellement à Rabat et son frère Ramon Singson, 55 ans vit à Manille, la justice américaine a été saisie d’une affaire les concernant.

Ceux-ci avaient en effet « recruté plus de 10 travailleurs des Philippines et du Maroc en 2006 » pour être employés comme personnel administratif ou technique au consulat ou à la mission marocaine des Nations Unies, renseigne l’acte d’accusation déposé devant le tribunal fédéral de New York. Seulement, les visas étant trafiqués, « les travailleurs ont été utilisés comme chauffeurs personnels, aides domestiques et aides agricoles », précise le même acte d’accusation.

L’acte d’accusation présenté, jeudi 12 décembre 2019, devant le tribunal à White Plains, dans l’État de New York, contre les mis en cause traite d’une « machination », d’une volonté manifeste à commettre des délits et des fraudes, en vue d’inciter des étrangers à entrer et à résider aux Etats-Unis.

Au pays de l’oncle Sam, toute personne impliquée dans ce genre de crimes encourt jusqu’à dix ans de prison ferme.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact