Recherche

Le président tunisien regrette l’expulsion de Moulay Hicham

13 septembre 2017 - 11h20 - Maroc

Dans un message publié sur son compte Facebook, la présidence tunisienne a regretté l’expulsion du prince Moulay Hicham qui se trouvait dans le pays pour une conférence sur la transition tunisienne après les Printemps arabes de 2011.

« Le président de la République est exaspéré par ce qui est arrivé au chercheur et prince Hicham Al-Alaoui et son expulsion du territoire tunisien », a écrit la porte-parole de la présidence, Saida Garrach, qui estime que « l’expulsion a été effectuée selon des procédures administratives automatiques sans consultation des responsables, ce que nous regrettons ».

Moulay Hicham avait accusé dans une interview accordée à la chaîne France 24 le président Béji Caïd Essebsi d’être derrière son expulsion sans toutefois donner les informations dont il disposait.

Mardi, le Comité pour le respect des libertés et droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT) a qualifié dans un communiqué l’expulsion de Moulay Hicham de « violation des droits de l’Homme et de la liberté de circulation », alors que certains considèrent que c’était un retour aux pratiques de l’ancien président Zine El Abidine ben Ali.

Alors qu’il se trouvait à la piscine de son hôtel vendredi dernier, Moulay Hicham a vu débarquer le directeur de l’hôtel et cinq policiers. Ils lui ont demandé de les accompagner à l’aéroport pour régler une formalité douanière, avant d’apprendre qu’il serait expulsé vers Paris.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact