Recherche

Deux ans de prison ferme pour un facteur ayant brûlé 18.000 lettres

11 août 2017 - 14h20 - Société

© Copyright : DR

Passionné de pétanque, un facteur a jeté au feu plusieurs milliers de lettres pour s’adonner plus rapidement à son jeu favori.

Les faits remontent au début du mois dans la région de Chichaoua quand une odeur de fumée alerte les voisins qui préviennent rapidement les pompiers. Ces derniers découvrent plusieurs sacs remplis de courriers appartenant au facteur et d’autres dans le four en train de se consumer.

Devant les enquêteurs, il avouera avoir réagi de la sorte pour pouvoir aller jouer rapidement à la pétanque, son hobby favori. Il avait également jeté du courrier au feu pensant qu’il s’éteindrait tout seul.

Pour ces faits, la cour d’appel de Marrakech vient de le condamner à une peine de 2 ans de prison ferme. Barid Al Maghrib (La Poste), qui a mis entre temps mis fin à son contrat, réclamait un million de dirhams de dédommagement.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact