Les avocats s’insurgent après la condamnation à de la prison ferme des manifestants de Zagora

1er novembre 2017 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des peines allant de deux à quatre mois de prison ont été prononcées mardi par le tribunal de première instance de Zagora contre des manifestants dits "de la Soif".

Trois manifestants ont écopé d’une peine de quatre mois de prison ferme, deux autres ont été condamnés à trois mois de prison ferme alors que trois autres se voient infligés une peine de deux mois de prison ferme, rapporte le site telquel.ma qui cite l’un des avocats de la défense.

Interrogé par Telquel, Lahcen Ouberrahou, avocat au Barreau d’Ouarzazate juge les peines sévères et annonce son intention de faire appel du jugement.

Les manifestants étaient poursuivis pour "atteinte à fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs fonctions, dégradations de biens publics et participation à une manifestation non autorisée."

En tout, 23 personnes avaient été interpellées par les forces de l’ordre, dont 8 mineurs. Ils doivent passer ce mercredi 1er novembre devant le juge.

Conscient que ces manifestations pourraient se transformer en un mouvement équivalent à celui du Rif, le gouvernement a promis de s’attaquer à la problématique de l’eau dans toute la région.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Zagora

Aller plus loin

Le meilleur endroit pour observer les étoiles se trouve au Maroc

Mhamid Elghizlane , petite commune rurale marocaine située dans la province de Zagora, est considérée par le magazine web Blasting News comme étant le plus bel endroit sur...

Le Maroc manque d’eau (vidéo)

Ils doivent (sur)vivre avec 10 litres d’eau potable par semaine, quel que soit le nombre de membres dans leur famille. Eux, ce sont les habitants du village de Beni Hayoun, dans...

Maroc : des députés demandent une grâce royale pour les détenus du Rif et de Zagora

La session parlementaire qui s’est déroulée lundi dernier était entre autres consacrée au dossier du Hirak et les récentes manifestations à Zagora contre la pénurie d’eau.

Zagora : 8 mineurs condamnés à de la prison ferme pour avoir manifesté contre la pénurie de l’eau

Une peine de deux mois de prison ferme a été prononcée jeudi dernier par le tribunal de première instance de la ville de Zagora à l’encontre de huit mineurs poursuivis pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...