Maroc : des députés demandent une grâce royale pour les détenus du Rif et de Zagora

25 octobre 2017 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La session parlementaire qui s’est déroulée lundi dernier était entre autres consacrée au dossier du Hirak et les récentes manifestations à Zagora contre la pénurie d’eau.

Plusieurs députés en ont profité pour demander une intervention royale et ainsi mettre fin à ces mouvements. Pour Abdellatif Ouahbi du groupe PAM, cité par Telquel, "Ce qui s’est passé dans le Rif et à Zagora ne relève pas d’un aspect juridique. Nous nous adressons à Sa Majesté le roi pour une amnistie", saluant à l’occasion le rôle des forces de l’ordre "que ce soit à Al Hoceima ou à Zagora, mais l’heure est à la réconciliation si l’on veut se projeter dans l’avenir".

C’est également le cas de plusieurs députés d’autres courants politiques pour qui ce problème "requiert une analyse politique, pas une approche juridique".

Pour eux, la véritable réconciliation passe par la libération de tous les détenus du Hirak et ceux de Zagora. De son côté, le ministre de la Justice a rappelé que la grâce n’était pas de son ressort.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Zagora - Grâce royale

Aller plus loin

Le Maroc manque d’eau (vidéo)

Ils doivent (sur)vivre avec 10 litres d’eau potable par semaine, quel que soit le nombre de membres dans leur famille. Eux, ce sont les habitants du village de Beni Hayoun, dans...

Zagora : 8 mineurs condamnés à de la prison ferme pour avoir manifesté contre la pénurie de l’eau

Une peine de deux mois de prison ferme a été prononcée jeudi dernier par le tribunal de première instance de la ville de Zagora à l’encontre de huit mineurs poursuivis pour...

Mohammed VI ordonne au Premier ministre de trouver des solutions à la pénurie d’eau

Le roi Mohammed VI vient d’ordonner au Chef du gouvernement de se pencher sur le problème de manque d’eau potable et des eaux d’irrigation dans les zones rurales et...

Les avocats s’insurgent après la condamnation à de la prison ferme des manifestants de Zagora

Des peines allant de deux à quatre mois de prison ont été prononcées mardi par le tribunal de première instance de Zagora contre des manifestants dits "de la Soif".

Ces articles devraient vous intéresser :

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.