Recherche

Les détenus du Hirak bientôt graciés par le roi Mohammed VI ?

© Copyright : DR

8 juin 2019 - 09h20 - Société

Les détenus du Hirak du Rif, mais aussi ceux de Jerada, pourraient être bientôt graciés par le roi Mohammed VI. C’est du moins le souhait de plusieurs hommes politiques dont Mustapha Ramid.

Sur sa page Facebook, le ministre d’Etat est allé de son commentaire pour réagir à la grâce royale accordée à plusieurs détenus du Hirak d’Al Hoceima et de Jerada, faisant le voeu de la même initiative pour la prochaine fête de l’Aïd Al Adha, prévue au mois d’août prochain. « C’est la sagesse marocaine qui intervient de temps à autre au bon moment. Dans toutes les affaires, qu’elles soient politiques ou liées aux tensions sociales, le roi parvient à prendre la décision appropriée », écrit celui qui est également avocat.

Pour Ramid, dont les propos ont été traduits par le site telquel.ma, le dossier d’Al Hoceima se résout par « étapes ». « J’espère que tout le monde aura conscience de la nécessité de réunir toutes les conditions pour bénéficier de la grâce royale prochainement », écrit-il, espérant que les conditions « seront réunies dans un futur proche pour que la grâce royale s’applique à tout le monde, inshallah, y compris aux leaders ». Sans le citer, Ramid évoque le cas très épineux de Nasser Zefzafi.

Ce n’est pas le premier politicien à avoir appelé ces derniers jours à une grâce royale au profit des détenus du Hirak. L’ancien ministre Nabil Benabdallah, qui s’est félicité que des détenus aient été graciés lors de la fête de l’Aid Al Fitr, dit espérer « une initiative bénie » pour les autres militants de ce mouvement qui a secoué le Maroc pendant plusieurs mois.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact