La fièvre aphteuse sème la panique à l’approche de l’Aïd !

15 juillet 2017 - 16h30 - Maroc - Ecrit par :

Après sa propagation en Algérie et en Egypte, la fièvre aphteuse a semé un état de panique chez les éleveurs de bovins, d’ovins et de caprins au Maroc. Le Royaume s’est empressé de renforcer son dispositif sanitaire pour éviter toute contamination.

La fièvre aphteuse est une maladie virale contagieuse touchant le bétail, principalement les mammifères bi-ongulés (moutons, chèvres, vaches,…). Les symptômes présentés sont les aphtes et les lésions qui apparaissent sur les muqueuses mammaires, nasales et buccales provoquant une salivation intense. Cependant, la maladie reste sans danger pour l’homme.

A l’approche de l’Aïd Adha, prévu début septembre, l’inquiétude grandit au sein des éleveurs marocains et des producteurs de lait étant donné que plusieurs foyers de fièvre aphteuse bovine ont été détectés par les autorités vétérinaires algériennes. Pourtant, aucun cas n’a encore été découvert au Maroc.

Plusieurs mesures préventives ont déjà été prises par l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaire, dont la plus récente consiste à mener des campagnes de vaccination sur le cheptel à compter du 15 du mois en cours jusqu’à fin Août . Plus de 700 vétérinaires participeront à ces campagnes, indique Hespress.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Aïd al-Adha 2024

Aller plus loin

Maroc : plus d’un million de bovins vaccinés contre la fièvre aphteuse

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a procédé jusqu’au au 6 février dernier à la vaccination contre la fièvre aphteuse de plus d’un...

Variole du singe : le Maroc adopte un plan national de surveillance et de riposte

Le Maroc se dit prêt à faire face à la variole du singe qui se propage dans de nombreux pays d’Europe et de l’Amérique du Nord. Un plan national de surveillance et de riposte a...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle. La coïncidence avec l’Aïd al-Adha oblige.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Voici la date l’Aïd Al-Adha au Maroc selon les calculs scientifiques

Le premier jour de l’Aïd al-Adha au Maroc sera célébré le lundi 17 juin 2024, correspondant au 10ᵉ jour du mois de Dhou al-Hijja de l’année 1445 de l’Hégire. Cette annonce émane des calculs astronomiques effectués par des scientifiques.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?