Fièvre aphteuse : le Maroc intensifie les contrôles aux frontières avec l’Algérie

13 mars 2015 - 18h45 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Suite à la réapparition de la fièvre aphteuse en Algérie, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a affirmé dans un communiqué avoir renforcé les mesures préventives au niveau des zones frontalières.

« L’ONSSA informe l’opinion publique qu’à ce jour, et suite à la déclaration récente de la fièvre aphteuse en Algérie le 10 mars 2015, aucun cas de la fièvre aphteuse n’a été détecté sur le territoire national », précise le communiqué.

Pour faire face à cette épidémie, outre le renforcement de la vigilance au niveau des zones frontalières, l’ONSA a interdit l’importation d’animaux, de produits d’origine animale et des aliments à partir de ce pays.

Dès l’apparition de cette épidémie en 2014 en Algérie et en Tunisie, une campagne de vaccination généralisée de tous les bovins a été lancée. A ce jour, aucun cas n’a été détecté au Maroc.

La fièvre aphteuse atteint plusieurs espèces d’animaux dont les bovins et n’est en aucun cas transmissible à l’homme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Santé - Frontières Maroc - Algérie

Aller plus loin

Variole du singe : le Maroc adopte un plan national de surveillance et de riposte

Le Maroc se dit prêt à faire face à la variole du singe qui se propage dans de nombreux pays d’Europe et de l’Amérique du Nord. Un plan national de surveillance et de riposte a...

Maroc : plus d’un million de bovins vaccinés contre la fièvre aphteuse

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a procédé jusqu’au au 6 février dernier à la vaccination contre la fièvre aphteuse de plus d’un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.