Maroc : des cas de fièvre aphteuse confirmés à Fquih Ben Salah

11 janvier 2019 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des cas de fièvre aphteuse viennent d’être confirmés dans la localité de Ouled Sidi Chennane, dans la région de Fquih Ben Salah, annonce l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

« Pour éviter tout risque de propagation, des mesures de lutte ont été prises par le service vétérinaire provincial de Fquih Ben Saleh en collaboration avec les autorités locales, au niveau de l’exploitation infectée, et ce conformément à la réglementation en vigueur », indique l’ONSSA, précisant qu’il s’agit « notamment de l’abattage et la destruction de tous les bovins et ovins de l’exploitation, du nettoyage et la désinfection de l’exploitation, notamment les locaux et le matériel, de l’obligation pour les personnes entrant et sortant de l’exploitation de respecter les mesures de biosécurité et de la vaccination de tous les bovins autour du foyer ».

L’ONSSA vient également de décider la fermeture « temporaire des lieux de rassemblement des bovins et des ovins dans le périmètre de l’exploitation concernée, le lancement des investigations sur l’origine et la traçabilité des bovins ayant été atteints par la maladie, le lancement d’une enquête épidémiologique du cheptel au niveau de la zone et le renforcement de la surveillance sanitaire du cheptel au niveau national ».

Non transmissible à l’homme, cette maladie peut être véhiculée par l’air et par contact entre animaux, fait savoir l’office.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fqih Bensalah - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Aller plus loin

Fièvre aphteuse : le Maroc intensifie les contrôles aux frontières avec l’Algérie

Suite à la réapparition de la fièvre aphteuse en Algérie, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a affirmé dans un communiqué avoir renforcé...

Maroc : plus d’un million de bovins vaccinés contre la fièvre aphteuse

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a procédé jusqu’au au 6 février dernier à la vaccination contre la fièvre aphteuse de plus d’un...

Fièvre aphteuse : le Maroc renforce ses contrôles avec l’Algérie

Les autorités marocaines ont décidé de renforcer les contrôles à la frontière suite à l’apparition en Algérie de la fièvre aphteuse bovine.

La fièvre aphteuse sème la panique à l’approche de l’Aïd !

Après sa propagation en Algérie et en Egypte, la fièvre aphteuse a semé un état de panique chez les éleveurs de bovins, d’ovins et de caprins au Maroc. Le Royaume s’est empressé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...