Maroc : l’ONSSA craint la viande bleue

14 août 2019 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Office national de la Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) sensibilise les Marocains sur la nécessité de conserver les boucles d’identification des ovins, après l’abattage.

Aux yeux de l’Office national de la Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), la conservation des boucles d’identification des ovins, après l’abattage, revêt une importance capitale. Dans un message publié sur sa page Facebook, l’ONSSA invite les familles à garder l’anneau de sacrifice après l’abattage.

Cet appel de l’ONSSA s’inscrit dans le cadre de ses actions de sensibilisation et d’incitation au respect des règles d’hygiène et de sécurité sanitaire avant, pendant et après la célébration de l’Aïd al-Adha, marquée par l’abattage du mouton.

Pourquoi cette mesure de conservation ? Force est de constater que le phénomène de verdissement des carcasses ovines s’est amplifié, ces deux dernières années. De facto, l’intervention des services de l’Office et l’ouverture de dossiers de réclamation sont conditionnées à la présentation de la boucle d’identification des ovins après l’abattage.

Selon les explications de l’ONSSA, la boucle permet d’identifier, non seulement la provenance de l’animal mais, aussi, le responsable de son élevage et son acheteur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aïd al-Adha 2024 - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Aller plus loin

Des sardines intoxiquées dans les assiettes des Marocains ?

Des sardines toxiques consommées par les Marocains, durant toute une année, sont sources d’inquiétude en raison de la quantité élevée d’histamine qu’elles contiendraient et des...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Aïd Al Adha au Maroc : cheptel en baisse, prix en hausse

Alors que l’Aïd Al Adha approche, le ministère de l’Agriculture se prépare à faire face à une possible augmentation des prix des moutons au Maroc. L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage est estimée à 5,6 millions de têtes, un chiffre...

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Maroc : Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024

Alors que l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, a été fêté il y a un peu moins d’un mois, les Marocains sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Le Maroc en guerre contre la cochenille

Au Maroc, le ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures pour limiter la propagation de la cochenille, un insecte ravageur des cultures de cactus.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.