Fonds covid-19 : voici la liste des gros donateurs

14 avril 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le fonds spécial covid-19, lancé le 15 mars dernier sur instructions du roi Mohammed VI, a permis de mobiliser à fin mars, 18,3 milliards de DH, selon un point de la Trésorerie générale du royaume (TGR).

Depuis l’annonce de la création du “Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus covid-19” doté de 10 milliards de DH du budget de l’État, aucune annonce officielle sur les montants collectés n’a été faite.

Selon la Trésorerie générale du royaume, le Fonds a enregistré des recettes de l’ordre de 18,3 MMDH qui n’apparaissent pas dans le tableau.

Les montants perçus ou à percevoir, ainsi que les donateurs, se présentent comme suit :
• Maroc Telecom (amendes de l’ANRT) : 3,3 MMDH,
• OCP ; 3,03 MMDH,
• Budget général de l’Etat ; 2,5 MMDH (10 MMDH annoncés),
• Fonds Hassan II : 1 MMDH,
• Afriquia Gaz : 1 MMDH,
• ANCFCC  : 1 MMDH.
• BCP : 1 MMD  ;
• CNSS  : 500 MDH,
• MCMA Vie : 500 MDH  ;
• OFPPT : 500 MDH,
• BMCE Bank : 500 MDH (1 MMDH annoncés).

Mis en place pour contrer la pandémie du covid-19, le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus covid-19 a été créé pour la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, le soutien de l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie, la préservation des emplois et l’atténuation des répercussions sociales de la pandémie,…

À noter que le 28 mars, le ministère de l’Économie et des finances a annoncé “l’allocation de 2 MMDH pour le renforcement du dispositif médical”. À l’en croire, ce montant a servi essentiellement à : l’achat d’équipement médical et hospitalier (1000 lits de réanimation, 550 respirateurs, 100 000 kits de prélèvements, 100 000 kits testeurs, équipement de radiologie et imagerie…) ; l’achat de médicaments (produits pharmaceutiques et consommables médicaux, réactifs, gaz médicaux…) ; le renforcement des moyens de fonctionnement du ministère de la Santé (indemnités au personnel soignant, désinfection et nettoyage, carburant…).

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Fonds covid-19 : plus de 27 milliards de DH recueillis en 3 jours

Le fonds spécial ordonné par le roi Mohammed VI le 15 mars, pour contenir les effets du coronavirus sur l’économie, a recueilli des dons records, soit plus de 27 milliards de...

La BAD lance un fonds de 10 milliards de dollars pour l’Afrique

La Banque africaine de développement (BAD) vient en aide aux pays africains dans la lutte contre le coronavirus. Elle a créé un fonds doté de 10 milliards de dollars, soit 9,2...

Fonds contre le coronavirus : le compte bancaire est disponible

Le compte créé pour recevoir les dons du fonds spécial pour la gestion de l’épidémie du coronavirus est désormais connu du public.

Fonds spécial coronavirus : la FRMF mobilise 10 millions de DH

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a mobilisé 10 millions de DH afin de soutenir le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du...

Nous vous recommandons

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : 11 médecins testés positifs au coronavirus

11 médecins, dont 7 à Casablanca, 2 à Rabat et 2 à Tétouan, ont été contaminés par le coronavirus, ce vendredi.

La pandémie du coronavirus sera "très longue", selon l’OMS

Six mois après avoir déclaré l’urgence sanitaire de portée internationale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé samedi que la durée de la pandémie du coronavirus sera "certainement très...

Coronavirus au Maroc : enfin une bonne nouvelle

Après une semaine de baisse continue, le taux de mortalité de covid-19 s’établit désormais à 4 % au Maroc.

Maroc : l’état d’urgence prolongé jusqu’au 30 novembre

Le gouvernement a décidé, jeudi, de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 30 novembre 2021.

Les entreprises marocaines vont traverser des moments très difficiles

Au Maroc, les temps sont durs pour les entreprises à cause du contexte exceptionnel de crise sanitaire qui impacte fortement l’activité économique.