France : à cause du Covid-19, des milliers de Marocains au chômage

11 septembre 2020 - 10h40 - France - Ecrit par : J.K

La pandémie de Covid-19 a eu de graves répercussions sur l’économie française, avec entre autres, la perte de milliers d’emplois pour les MRE qui exerçaient dans le secteur des services. A l’opposé, des dizaines de médecins marocains sont recrutés pour combler le déficit dans les hôpitaux.

Un rapport publié récemment par le ministère du Travail français indique que le taux de chômage a atteint un chiffre inégalé depuis la crise économique mondiale de 2009, du fait de la pandémie du Covid-19.

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, le rapport note que le chômage a frappé dans les secteurs des petits métiers, particulièrement celui des services où travaillent essentiellement des immigrés et particulièrement des Marocains, des Algériens et des Sénégalais.

Les ressortissants de ces trois pays ayant perdu leur emploi en sont arrivés à solliciter des aides sociales. Le gouvernement français a ainsi déboursé des millions d’euros pour venir en aide à des millions de personnes qui ont perdu leur emploi et parmi lesquelles on compte des milliers de MRE, fait savoir Al Ahdath Al Maghribia.

A l’opposé, la France a recruté des dizaines de médecins marocains pour combler le déficit en cadres soignants et en compétences dans les hôpitaux.

Un peu de fortune également pour des immigrés maghrébins pour faire face à la pénurie d’ouvriers saisonniers. Des milliers de Marocains ont travaillé dans la cueillette, dans les exploitations viticoles à Bordeaux et les exploitations de blé dans le sud de la France. En faisant appel à des immigrés, y compris ceux qui sont en situation irrégulière, la France a pu sauver sa saison agricole et éviter de grosses pertes, écrit le journal.

Sujets associés : France - Chômage

Aller plus loin

Maroc : chiffres inquiétants sur le chômage et la croissance économique

Le Fonds monétaire international (FMI) annonce une récession historique et un taux de chômage en hausse au Maroc en 2020, en raison de la pandémie de coronavirus.

Maroc : plus de 900 000 salariés au chômage, fraude à grande échelle ?

Le nombre des déclarations d’arrêt de travail inscrites sur le portail de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est largement supérieur au nombre enregistré en mars....

Maroc : "chômage forcé" pour les prostituées

Les conséquences du COVID-19 n’épargnent aucun secteur d’activité. Les prostituées se retrouvent au chômage et sans revenus du fait du confinement.

Maroc : plus de la moitié des ministres au chômage technique

Au Maroc, plus de la moitié des ministres se retrouvent au chômage technique à cause du coronavirus qui sévit dans le pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : légère baisse du taux de chômage à fin juin

Le taux de chômage au Maroc a baissé de 0,4 point à fin juin au niveau national, selon la ministre de l’Économie et des finances.

Le moral des Marocains continue de baisser

À fin juin, le moral de Marocains a continué à se dégrader, atteignant son niveau le plus bas jamais enregistré. Les ménages affichent leur pessimisme sur leur situation financière et l’évolution du niveau de vie.