Ce que l’on reproche au Franco-algérien arrêté à Tanger

31 mars 2022 - 12h00 - France - Ecrit par : A.P

Un Franco-algérien, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités françaises pour trafic de drogue, a été arrêté mardi à Tanger.

Le ressortissant algérien est considéré comme l’un des plus gros trafiquants de drogue dans la région de Lille, dans le nord de la France. Il aurait quitté le pays pour échapper à des poursuites judiciaires. Une collaboration entre les autorités françaises et la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc ont permis aux agents de la police judiciaire de Tanger de l’interpeller mardi dernier, fait savoir le quotidien Assabah.

À lire : Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Le mis en cause, âgé de 32 ans, a été arrêté en possession d’une quantité de drogue et en compagnie d’une jeune fille de 21 ans. Il était le bras droit du célèbre trafiquant de drogue surnommé Lhaj, arrêté par la police française en 2021, après une opération de démantèlement d’un réseau de trafic international de drogue.

Une enquête a été ouverte par les services sécuritaires sous la supervision du parquet général compétent pour élucider les circonstances de son entrée au Maroc et sa relation avec la fille qui l’accompagnait lors de son arrestation. La procédure de son extradition sera engagée, en coordination avec les autorités françaises.

Sujets associés : France - Algérie - Drogues - Tanger - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la France a été arrêté par les autorités marocaines.

Un étranger recherché par Interpol arrêté à Casablanca

Un réseau de traite d’êtres humains et d’immigration clandestine a été mis à nu suite à l’arrestation, à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, d’un Syrien en possession d’un faux...

Un Turc recherché par Interpol arrêté à Casablanca

La police marocaine a arrêté à Casablanca un Turc recherché par Interpol et les États-Unis, pour appartenance à un réseau criminel.

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises a été arrêté par la police à Saidia, annonce la Direction générale de la Sûreté...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...