Grand Remplacement : Filip Dewinter visé par une enquête aux Pays-Bas

12 juillet 2022 - 16h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le coordinateur national néerlandais pour la lutte contre le terrorisme et la sécurité (NCTV) enquête sur le député belge Filip Dewinter, qui a émis des commentaires sur la théorie du Grand Remplacement (lorsqu’une nouvelle population migrante, principalement islamique, remplace une population indigène) à la télévision.

A la demande des partis de gauche et des politiciens contrôlant le Parlement, D66, VVD, PvdA, Green-Left, PvdD, Christian Union, Denk, Volt et Gundogen List, le secrétaire d’État à la culture et aux médias (parti D66), a ordonné au coordinateur de NCTV d’ouvrir une enquête sur le dirigeant nationaliste flamand Filip Dewinter, rapporte RAIR Foundation USA. Cette enquête fait suite à l’interview qu’il a accordée à la chaîne de radio-télévision Ongehoord Nederland le 10 mai 2022, au cours de laquelle il a discuté de son dernier livre, Omvolking–De Grote Vervanging (Repopulation-The Great Replacement). Lors de l’interview, l’auteur et homme politique a parlé des changements démographiques drastiques en Flandre et en Europe. Sans manquer d’employer le mot « repopulation ».

À lire : Le réquisitoire de Marion Maréchal contre l’islam et le grand remplacement

Filip Dewinter a réagi à l’enquête le visant. « Avec cette soi-disant enquête, l’impression est créée que j’inciterais, directement ou indirectement, à la violence et au terrorisme, a-t-il expliqué. Ce n’est pas seulement totalement risible, mais cela empêche également la NCTV de faire ce pour quoi elle a été créée, à savoir prévenir et combattre la véritable terreur. Selon le gouvernement néerlandais, les déclarations légitimes d’un politicien démocratiquement élu sont plus dangereuses que la menace permanente de la terreur islamique ».

À lire : Belgique : le parti d’extrême droite de Vlaams Belang en tête des sondages en Flandre

Le député belge entend contacter l’ambassadeur des Pays-Bas au sujet de cette enquête. Aussi compte-t-il demander au gouvernement néerlandais de la suspendre dans l’intérêt de la démocratie et de bonnes relations avec la Flandre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Pays-Bas - Enquête

Aller plus loin

Belgique : le parti d’extrême droite de Vlaams Belang en tête des sondages en Flandre

Lors des dernières élections de mai 2019, le Vlaams Belang a obtenu plus de 18%, soit, la deuxième position des partis flamands, derrière la N-VA. Mais, depuis, la formation...

L’ambassadeur du Maroc en Pologne visé par une enquête en Belgique

Abderrahim Atmoun, ex-parlementaire, actuel ambassadeur du Maroc en Pologne, est dans le viseur de la justice belge suite au scandale de corruption qui touche le Parlement...

Le réquisitoire de Marion Maréchal contre l’islam et le grand remplacement

La Convention de Marion Maréchal a été l’occasion pour dresser un réquisitoire contre l’islam et le grand remplacement supposé de la population française par l’immigration.

Des symboles nazis dans une manifestation du "Vlaams Belang" en Belgique

Le parti d’extrême droite belge, Vlaams Belang, a organisé dimanche une manifestation qui a drainé entre 4 500 et 5 000 voitures pour protester contre la mise sur pied d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :