Recherche

En prison, Hamid El Mahdaoui n’a pas eu de permission pour voir son fils

© Copyright : DR

27 mars 2019 - 19h30 - Société

Vendredi dernier, le journaliste Hamid El Mahdaoui aurait demandé une permission spéciale pour pouvoir assister à l’anniversaire de son fils, et sa requête a été rejetée. Rappelons qu’il a été arrêté et condamné en marge du Hirak rifain.

Hamid El Mahdaoui a été condamné à trois ans de prison ferme pour « non dénonciation de crime contre la sécurité de l’Etat ». Il aurait eu une communication téléphonique avec un individu établi aux Pays-Bas durant laquelle ce dernier lui aurait révélé que des armes allaient parvenir aux activistes du Rif. Voilà !

Ce vendredi, ce journaliste et directeur du site (n’existant plus) Al Badil, a demandé au juge, lors d’une audience, une permission exceptionnelle de 3 heures pour pouvoir être présent à l’anniversaire de son fils. Mais le juge a refusé.

On ignore quelles sont les procédures usuelles concernant les permissions de sortie exceptionnelles demandées par les détenus ainsi que les marges de manœuvre des juges dans la décision mais on sait que ce genre de permissions existent, pour des cas comme les enterrements par exemple.

Mots clés: Hirak - Manifestations à Al hoceima , Hamid Al Mahdaoui

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact