Recherche

Fin de course pour Harley Davidson au Maroc

© Copyright : DR

11 novembre 2020 - 19h30 - Economie

Harley Davidson se retire du royaume pour se positionner dans d’autres pays. La grande préoccupation de l’heure, qu’en sera-t-il de l’entretien et du réaménagement du parc de motos au Maroc ?

L’option de la célèbre marque américaine Harley Davidson de quitter le Maroc, se confirme peu à peu. À en croire des opérateurs du marché, le concessionnaire de la marque, installé auprès du terminus du Tram à Aïn Diab, est fermé, rapporte Le Matin, qui n’a pu obtenir une réponse claire de la marque américaine, au sujet de ce retrait ou non du Royaume.

Cependant, l’entreprise a déclaré, vouloir dans son plan «  Rewire  », se concentrer sur «  les marchés qui comptent ». Il s’agit de 50 marchés, notamment en Amérique du Nord, en Europe et dans certaines régions Asie-Pacifique, indique la même source. Outre le Maroc, l’entreprise compte se retirer également du Liban, du Bahreïn, d’Oman…, soit au total, 40 pays, avant la fin du trimestre en cours.

Ce plan «  Rewire  », « redéfinit notre mission, réduit la complexité, aiguise notre concentration et augmente la vitesse et servira de base solide de notre nouveau plan stratégique quinquennal  », a indiqué la marque dans le document.

Pour rappel, sur les trois premiers trimestres de l’année, le chiffre d’affaires de la marque au Bar and Shield, a chuté de 22,41%, soit 3,34 milliards de dollars. De plus, le résultat de l’entreprise a connu une baisse de 76,2%, passant de 409,9 à 97, 5 millions de dollars. En ce qui concerne les ventes, seules 146 772 Harley ont été vendues, sur les 9 premiers mois de 2020, contre 179 321 en 2019, soit une chute de 18,2%. La vraie question actuellement, qu’en sera-t-il de l’entretien et du réaménagement du parc de Harley Davidson au Maroc ?

Mots clés: Crise économique , Faillite , Industrie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact