Le covid-19 met KO le secteur automobile

4 juin 2020 - 14h30 - Economie - Ecrit par : G.A

Le secteur de l’automobile au Maroc fait les frais de la crise liée à la pandémie du coronavirus. La saignée remarquée en avril se poursuit avec une mévente généralisée, selon les chiffres publiés de l’Aivam.

La chute est vertigineuse et montre un secteur en pleine déchéance en matière de ventes à cause du covid-19. En un mois, les concessionnaires ont écoulé à peine 1 788 véhicules particuliers contre 11 939 en mai 2019. Un constat amer qui fait réfléchir les acteurs du secteur.

Avant le covid-19, le marché automobile national traversait une mauvaise passe et  « comptait cette année sur le salon pour remonter la pente. Mais malheureusement la mévente s’est généralisée enfonçant davantage un secteur déjà fragilisé.  »

Il faudra pour les acteurs, réfléchir à la stratégie adéquate pour pouvoir remonter la pente, attirer la clientèle qui n’attend que de meilleures offres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Menaces - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le secteur automobile marocain malmené par la pandémie du Covid-19

Le secteur de l’automobile au Maroc bat de l’aile à cause de la pandémie de coronavirus. Selon Abdelaâziz Ait Ali, chercheur du Policy Center for the new South, l’industrie a...

Le marché automobile marocain se redresse

Le secteur de l’automobile semble se refaire une bonne santé après avoir touché le fond en raison de la crise liée au coronavirus. Selon les statistiques de l’Association des...

Ces articles devraient vous intéresser :

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Renault va produire plus de véhicules électriques au Maroc

Renault ambitionne d’ici 2027 de lancer huit nouveaux modèles hybrides et électriques (E-Tech) et de doubler le bénéfice net par unité vendue hors d’Europe et notamment au Maroc.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

Ventes de voitures au Maroc : Les marques de luxe cartonnent, les autres s’effondrent

Malgré une conjoncture morose et une baisse globale des ventes de voitures au Maroc en février, les marques de luxe semblent tirer leur épingle du jeu.

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).