Chute des ventes de Renault

28 avril 2020 - 07h00 - France - Ecrit par : S.A

Les ventes de Renault ont enregistré une baisse au premier trimestre de 2020 en raison de la crise sanitaire. C’est ce qu’indiquent les derniers résultats financiers du constructeur automobile français.

La crise sanitaire a aggravé la situation économique peu reluisante du groupe français. En conséquence, le chiffre d’affaires de l’entreprise a connu une baisse de 19,2 % au premier trimestre de 2020 à 10,12 milliards d’euros (-18,3 %, à taux de change et périmètre constants). Entre décembre 2019 et mars 2020, ses réserves de liquidité pour son cœur d’activité ont fondu de 5,5 milliards d’euros à 10,3 milliards d’euros.

"Nous vivons une situation sans précédent. Notre visibilité est extrêmement basse, étant donné qu’il n’y a pas de certitude sur la date où nous pourrons revenir à une vie normale", a déclaré Clotilde Delbos, directrice générale de Renault par intérim, lors d’une conférence téléphonique.

Les ventes de Renault et de son concurrent PSA ont fortement diminué. Les ventes de Renault ont enregistré une baisse de 25,9 % avec 672 962 véhicules écoulés tandis que le marché mondial est en repli de 24,6 %. De son côté, le chiffre d’affaires de PSA a diminué de de 15,6 % sur la même période (15,2 milliards) d’euros tandis que ses ventes ont connu une baisse de 29 % (627 000 unités).

Dans le détail, les ventes réalisées en Russie (115 713 unités) dépassent les volumes écoulés en France (110 467). Une performance inédite qui s’explique par le fait que la Russie a imposé plus tardivement le confinement à sa population. En France, la fermeture des concessionnaires a causé une baisse des ventes de 38 %.

Fort de ces résultats, "nous allons redémarrer lentement parce que nos employés ont besoin de s’habituer aux mesures sanitaires. Nous ne voulons pas non plus redémarrer trop vite avant de voir comment la demande va évoluer", a expliqué Clotilde Delbos. Toutefois, le constructeur automobile prépare le redémarrage de premières usines en France dès la semaine du 27 avril, est-il précisé.

A noter que le groupe français possède une importante dans le nord du Maroc. Fermée depuis plusieurs semaines, les responsables du groupe préparent une réouverture graduelle dans les tout prochains jours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Renault - Automobile

Aller plus loin

Renault redémarre ses usines au Maroc

Le constructeur automobile français annonce le redémarrage "partiel et progressif fin avril" de ses deux usines de production de Tanger et de Somaca Casablanca.

Renault suspend ses investissements au Maroc

Face à l’aggravation de sa situation économique, le constructeur automobile français, Renault, entend suspendre ses projets d’extension d’usines au Maroc et en Roumanie.

Renault arrête ses activités au Maroc jusqu’à nouvel ordre

À partir du jeudi 19 mars, jusqu’à nouvel ordre, le Groupe Renault Maroc arrête ses activités sur ses deux sites de production basés à Tanger et à Casablanca. 11 000...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri des regards indiscrets.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Les MRE ont boudé les locations de voiture cette année

Les professionnels du secteur de la location de voitures au Maroc se plaignent de la faible demande notée au cours de cette saison estivale par rapport aux années précédentes.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...