Renault suspend ses investissements au Maroc

30 mai 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Face à l’aggravation de sa situation économique, le constructeur automobile français, Renault, entend suspendre ses projets d’extension d’usines au Maroc et en Roumanie.

Outre la suspension de ses projets d’extension d’usines au Maroc et en Roumanie, Renault veut réduire ses capacités de production en Russie, ses activités mécaniques en Corée du Sud et la fabrication de boîtes de vitesse en Turquie.

Le groupe a dévoilé son projet, vendredi. Il s’agira entre autres de la réduction des effectifs "sans licenciement sec" via des départs volontaires, des départs à la retraite non remplacés et des mesures de mobilité interne ou de reconversion, rapporte l’AFP.

Jeudi, les syndicats ont eu droit à la présentation du plan d’économie, lors d’une réunion du Comité central social et économique (CCSE) du groupe. Ce plan prévoit la diminution des capacités mondiales de production, qui passeront de 4 millions de véhicules à quelque 3,3 millions, sur une base de deux équipes ; ce qui correspond à une production réelle plus élevée en cas de troisième équipe.

En février, le constructeur automobile français avait publié ses premières pertes annuelles en dix ans, et annoncé par la même occasion une réduction de ses coûts fixes de deux milliards d’euros par an.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Automobile - Roumanie

Aller plus loin

Chute des ventes de Renault

Les ventes de Renault ont enregistré une baisse au premier trimestre de 2020 en raison de la crise sanitaire. C’est ce qu’indiquent les derniers résultats financiers du...

Renault ne produira pas de Kangoo au Maroc

Renault, qui dévoilera son plan d’économie le 29 mai, prévoit de fabriquer un Kangoo low-cost au Maroc. Ce n’est rien d’autre que Dacia Dokker qui sera vendu sous la marque...

Pourquoi le gouvernement marocain a-t-il autorisé le rapatriement des ingénieurs Renault ?

Les autorités marocaines ont finalement autorisé Renault à organiser le rapatriement de ses ingénieurs, afin de préserver les intérêts économiques du royaume. Ceux-ci étaient...

Non compétitive face à Tanger, l’usine Renault de Flins ferme

L’usine Renault de Flins se voit contrainte de fermer ses portes pour manque de compétitivité face à des usines flambant neuves comme Tanger ou Onnaing pour Toyota.

Ces articles devraient vous intéresser :

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.