Pourquoi Renault Tanger est contraint d’arrêter sa production ?

8 février 2021 - 16h00 - Economie - Ecrit par : S.A

L’usine Renault de Tanger suspend ses activités cette semaine. À l’origine de cette suspension, la pénurie de composants électroniques chez certains de ses fournisseurs.

Le constructeur français Renault a décidé de suspendre la production de ses véhicules à l’usine de Tanger cette semaine, et ce, pendant trois jours. Ainsi, la ligne 2 de cette usine connaîtra un ajustement de 3 jours de production, précise le groupe au Losange. À l’instar de l’usine Renault de Sandouville, Renault-Tanger est aussi touchée par la pénurie de puces électroniques. Une pénurie généralisée.

Cette suspension intervient à un moment où les commandes des véhicules Sandero et Duster explosent. Un coup dur pour le constructeur français qui a su s’adapter à la crise sanitaire liée au coronavirus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Tanger - Automobile

Aller plus loin

Renault compte sur le Maroc pour rebooster ses ventes

Le constructeur français Renault compte mettre très haut, la barre en 2021 pour ses usines marocaines, à travers la remise sur le marché de deux de ses anciens succès...

Bon bilan pour Renault Maroc malgré la crise sanitaire

Malgré la pandémie du coronavirus, l’année 2020 a été florissante pour le groupe Renault au Maroc. Mardi, le directeur général dudit groupe, Marc Nassif a annoncé que les deux...

Renault suspend la production de ses véhicules au Maroc

Le constructeur français Renault a décidé de suspendre temporairement la production de ses véhicules à l’usine de Tanger. À l’origine de cette suspension, la pénurie de puces...

La pénurie de composants électroniques handicape Renault Maroc

La grave pénurie de composantes électroniques sur le plan mondial est à l’origine du ralentissement de la production de véhicules chez le groupe Renault à Tanger et à Meloussa....

Ces articles devraient vous intéresser :

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Textile et automobile : le Maroc, l’usine à bas prix de l’Europe

En raison de sa stabilité politique, sa main d’œuvre bon marché et des incitations fiscales, le Maroc attire davantage les investisseurs européens et notamment espagnols dans les domaines de l’automobile et du textile, des secteurs en plein essor dans...

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri des regards indiscrets.

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Maroc : les voitures de plus en plus chères !

Les Marocains paieront plus cher les voitures neuves en raison de l’obligation de respecter les normes « Euro 6 » pour l’homologation et l’immatriculation. Les professionnels du secteur appellent Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la...

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...