L’hébreu à l’assaut du Maroc

16 mai 2022 - 21h40 - Ecrit par : A.S

Depuis la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, on note de plus en plus une ruée vers l’apprentissage de l’hébreu dans le royaume où vivent 2 000 Juifs. Diverses raisons sous-tendent cet engouement.

« Nous recevons de nombreuses demandes de cours d’hébreu de la part de particuliers qui souhaitent connaître la langue, tout simplement parce que les Marocains aiment les langues et sont connus pour parler de nombreuses langues », explique à Israel Hayom Einat Levi, chargée des Affaires économiques au Bureau de liaison d’Israël à Rabat. Outre les particuliers, les propriétaires d’entreprises et les prestataires de services sont, eux aussi, intéressés par l’apprentissage de l’hébreu, en raison des opportunités économiques existantes.

À lire : Les guides touristiques marocains se mettent à l’hebreu

L’autre facteur qui justifie cet intérêt pour l’hébreu est lié au fait que la langue hébraïque se voit de plus en plus dans les ruelles des marchés et des vieilles villes — cette fois non pas à cause d’une initiative du roi ou du gouvernement, mais par des résidents et des commerçants qui se réjouissent du retour du tourisme israélien au Maroc, dans le contexte du renouveau des relations entre les deux pays. À titre d’exemple : au Mellah, un quartier de la ville portuaire d’Essaouira, l’un des deux quartiers où vivaient autrefois les Juifs de la ville et où régnait une vie juive intense, aujourd’hui, l’enseigne de la pharmacie est également affichée en hébreu.

À lire : Israël va enseigner l’arabe marocain dans ses écoles

Hassan Janah, président de la Fédération nationale des guides de tourisme au Maroc avait, dans un entretien à Assahra Al Maghribia, fait savoir qu’à Marrakech, Fès, Essaouira, Rabat, Tanger ou encore Tétouan, bon nombre de guides touristiques s’intéressent à l’apprentissage de l’hébreu. Selon ses explications, ceux-ci profitent de formations certifiantes pour approfondir leurs connaissances de la culture et du patrimoine juifs. D’ores et déjà, Rabat prévoit des cours d’hébreu pour ces guides touristiques. Aussi, la ville a-t-elle ouvert une nouvelle filière de Master à l’Institut international du tourisme de Tanger, qui combinera des études d’hébreu avec des cours sur les sites du patrimoine juif au Maroc et sur les touristes israéliens et juifs.

Tags : Normalisation Maroc Israël - Israël

Aller plus loin

Les guides touristiques marocains se mettent à l’hebreu

Au Maroc, de nombreux guides s’intéressent à l’apprentissage de l’hébreu. À l’origine de cet engouement, l’annonce de l’arrivée de quelque 1 million et demi de touristes en provenance...

Pourquoi la destination Maroc attire les touristes israéliens

Après la normalisation des relations entre le royaume et Israël, les touristes israéliens ont, à plusieurs reprises, manifesté leur intérêt pour le Maroc. Quid des atouts de cette...

Israël va enseigner l’arabe marocain dans ses écoles

L’arabe marocain (darija) va être enseigné à partir de l’année prochaine dans les écoles israéliennes, mais c’est l’alphabet hébreu qui va être utilisé pour cet...

Ruée des touristes israéliens vers le Maroc

De nombreux touristes israéliens rallient ou s’apprêtent à rejoindre le Maroc pour y célébrer la Mimouna, une fête populaire célébrée depuis de nombreux siècles dans le...

Nous vous recommandons

Le Maroc va-t-il suspendre ses vols avec la France ?

Le Maroc pourrait suspendre ses liaisons avec la France où la situation sanitaire s’est brutalement aggravée. Le pays est à sa cinquième vague, après une augmentation continue des cas enregistrés ces trois dernières...

Le câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni sera construit plus tôt que prévu

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni avant 2030. Elle a annoncé une nouvelle date pour la réalisation effective de ce...

L’aéroport de Bruxelles lance une saison estivale inédite pour le Maroc

L’aéroport de Bruxelles prévoit de lancer une saison estivale inédite pour le Maroc à partir du 27 mars prochain. En tout, plus de 83 départs hebdomadaires seront lancés vers 10 destinations au royaume.

Nouvelles restrictions : des conséquences économiques désastreuses en vue

Flambée du chômage, nouvelle vague de faillites en vue… les nouvelles mesures restrictives prises par le Maroc pour faire face à la recrudescence des cas de coronavirus vont avoir des conséquences économiques...

"Mouf", principal importateur de cannabis marocain, bientôt fixé sur son sort

Ouvert mercredi dernier devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’est achevé vendredi après des débats houleux. Dix-huit ans de prison ont été requis contre le...

Des MRE victimes d’arnaque à la location Airbnb

Les arnaques sur les locations de vacances Airbnb se multiplient au Maroc. Parmi les victimes, bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Des photos de Naima Jillal torturée retrouvées sur le téléphone de Ridouan Taghi ?

Aux Pays-Bas, la police affirme avoir retrouvé plusieurs photos de Naima Jillal, nue et torturée, sur le téléphone de Ridouan Taghi, l’un des leaders de la Mocro Maffia poursuivi pour plusieurs assassinats avec 16 complices, dans le cadre du procès...

Maroc : le ministère de l’Industrie s’est fait arnaquer

La police judiciaire de Rabat a arrêté un entrepreneur, par ailleurs président d’une instance de lutte contre la corruption et d’une association de petites entreprises, soupçonné d’avoir arnaqué une banque et un ministère. Le suspect fait l’objet d’une...

Converti à l’islam, Thomas Partey se marie avec une Marocaine et change de prénom

L’international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, Thomas Partey s’est marié avec sa petite amie marocaine — qui est à l’origine de sa conversion à l’islam — et change de prénom.

Algésiras : la DEA américaine met fin à un réseau de trafic de haschich marocain

La police nationale espagnole, dans le cadre d’une opération conjointe menée avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) du Maroc et la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis, a démantelé un réseau de trafic de drogues à Algésiras....