Les guides touristiques marocains se mettent à l’hebreu

17 janvier 2022 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, de nombreux guides s’intéressent à l’apprentissage de l’hébreu. À l’origine de cet engouement, l’annonce de l’arrivée de quelque 1 million et demi de touristes en provenance d’Israël.

Dans un entretien à Assahra Al Maghribia, Hassan Janah, président de la Fédération nationale des guides de tourisme au Maroc fait savoir qu’à Marrakech, Fès, Essaouira, Rabat, Tanger ou encore Tétouan, bon nombre de guides touristiques s’intéressent à l’apprentissage de l’hébreu. Selon ses explications, ceux-ci profitent de formations certifiantes pour approfondir leurs connaissances de la culture et du patrimoine juifs.

À lire : Israël va enseigner l’arabe marocain dans ses écoles

Le Maroc espère accueillir environ 1 million et demi de touristes en provenance d’Israël. Dans ce sens, la fédération a entre-temps lancé en partenariat avec le ministère du Tourisme, l’association Mimouna et l’ISITH de Tanger un programme de formation en hébreu d’environ 140 guides touristiques. Le royaume entend ainsi relever le défi de la compétitivité pour attirer plus de juifs au Maroc et accompagner l’arrivée des touristes en provenance d’Israël et d’autres pays du monde.

« Les ateliers de formation dédiés à la langue hébraïque sont encadrés par des professeurs universitaires ayant une grande expérience dans le domaine », fait savoir Hassan Janah, notant « aucune difficulté au niveau de son apprentissage ». Il assure que les guides touristiques apprennent avec aisance cette langue, « surtout qu’une grande partie d’entre eux sont issus de formations linguistiques ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Israël

Aller plus loin

L’hébreu à l’assaut du Maroc

Depuis la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, on note de plus en plus une ruée vers l’apprentissage de l’hébreu dans le royaume où vivent 2 000...

L’Institut du monde arabe sollicite le Maroc pour une exposition sur le judaïsme

Malgré la pandémie du Covid-19, l’Institut du Monde Arabe (IMA) a programmé pour l’automne prochain, un évènement sur l’histoire des juifs d’Orient et du monde arabe. En marge...

Tourisme : l’espoir renaît à Marrakech

Avec la reprise des vols et la mise en place des mécanismes de soutien, l’activité touristique reprend progressivement à Marrakech. Certains établissements hôteliers...

Israël va enseigner l’arabe marocain dans ses écoles

L’arabe marocain (darija) va être enseigné à partir de l’année prochaine dans les écoles israéliennes, mais c’est l’alphabet hébreu qui va être utilisé pour cet apprentissage.

Ces articles devraient vous intéresser :

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour demain.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Les Marocains recommencent à dépenser à l’étranger

La période du Covid est (presque) loin derrière nous. Après près de deux ans d’épidémie et de difficultés pour sortir du territoire, les Marocains ont recommencé à voyager à l’étranger et donc à dépenser.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Tourisme au Maroc : l’ONMT et EasyJet signent un accord historique

En vue d’étendre ses activités au Maroc, EasyJet Group a signé, à Londres, un accord de partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Cette signature s’inscrit dans le cadre des initiatives menées par l’office afin d’atteindre voire...