Recherche

Maroc : un plan d’urgence pour soutenir le secteur du tourisme

© Copyright : DR

19 janvier 2022 - 07h40 - Maroc - Par: G.A

Le ministère du Tourisme a annoncé un plan d’urgence d’un coût global de deux milliards de dirhams pour donner du souffle au secteur. Ce financement permettra le report des charges dues à la CNSS, la prise en charge par l’État de la taxe professionnelle et la reconduction des indemnités forfaitaires.

Cinq mesures phares ont ainsi été adoptées dans le cadre de ce programme. Il y a le prolongement du versement d’une indemnité forfaitaire de 2000 DH durant le premier trimestre de 2022, pour l’ensemble des employés du secteur du tourisme, les transporteurs touristiques et les restaurants classés. On note également le report des charges dues à la CNSS pendant six mois pour ces mêmes employés.

À lire : Maroc : priorité à la relance du tourisme

Comme troisième mesure, il y a l’établissement d’un moratoire relatif aux échéances bancaires sur une durée pouvant aller jusqu’à un an, pour les hôteliers et les transporteurs touristiques. Les intérêts intercalaires seront pris en charge par l’État pour une période équivalente aux mois de non-activité en 2021, ainsi que le premier trimestre 2022.

À lire : Relance du secteur touristique : une feuille de route désormais disponible

Les deux autres mesures qui complètent la liste sont la prise en charge par l’État de la taxe professionnelle due par les hôteliers en 2020 et en 2021, et l’octroi d’une subvention de l’État au secteur de l’hôtellerie pour un montant global d’un milliard de DH. L’objectif de cette aide est de soutenir l’effort d’investissement (entretien, rénovation, formation…) des hôtels souhaitant se préparer à un redémarrage rapide de l’activité dès la réouverture des frontières.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Tourisme

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact