Maroc : un plan d’urgence pour soutenir le secteur du tourisme

19 janvier 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministère du Tourisme a annoncé un plan d’urgence d’un coût global de deux milliards de dirhams pour donner du souffle au secteur. Ce financement permettra le report des charges dues à la CNSS, la prise en charge par l’État de la taxe professionnelle et la reconduction des indemnités forfaitaires.

Cinq mesures phares ont ainsi été adoptées dans le cadre de ce programme. Il y a le prolongement du versement d’une indemnité forfaitaire de 2000 DH durant le premier trimestre de 2022, pour l’ensemble des employés du secteur du tourisme, les transporteurs touristiques et les restaurants classés. On note également le report des charges dues à la CNSS pendant six mois pour ces mêmes employés.

À lire : Maroc : priorité à la relance du tourisme

Comme troisième mesure, il y a l’établissement d’un moratoire relatif aux échéances bancaires sur une durée pouvant aller jusqu’à un an, pour les hôteliers et les transporteurs touristiques. Les intérêts intercalaires seront pris en charge par l’État pour une période équivalente aux mois de non-activité en 2021, ainsi que le premier trimestre 2022.

À lire : Relance du secteur touristique : une feuille de route désormais disponible

Les deux autres mesures qui complètent la liste sont la prise en charge par l’État de la taxe professionnelle due par les hôteliers en 2020 et en 2021, et l’octroi d’une subvention de l’État au secteur de l’hôtellerie pour un montant global d’un milliard de DH. L’objectif de cette aide est de soutenir l’effort d’investissement (entretien, rénovation, formation…) des hôtels souhaitant se préparer à un redémarrage rapide de l’activité dès la réouverture des frontières.

Sujets associés : Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Indemnité tourisme : la CNSS relance l’ouverture des déclarations

Les opérateurs exerçant dans certains sous-secteurs du tourisme peuvent, dès maintenant, s’inscrire sur le site de la CNSS pour bénéficier de l’indemnité forfaitaire octroyée au...

Le Maroc tente de relancer le tourisme interne

L’Office national marocain du Tourisme (ONMT) a annoncé la poursuite de ses actions pour la reconquête du marché domestique. Le week-end dernier, elle a lancé une nouvelle...

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le...

Comment relancer le tourisme au Maroc ?

Le tourisme est l’un des secteurs durement touchés par la crise sanitaire liée au Covid-19. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose une stratégie de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

L’arrivée des MRE booste le secteur du tourisme

L’activité touristique a repris des couleurs au Maroc. Un rythme accéléré qui présage même un dépassement des performances pré-pandémiques cet été. À fin, juin, le nombre d’arrivées est en hausse de 5 %, soit 1 140 000 de touristes contre 1 092 000...