Recherche

Les membres du Hirak n’ont pas été torturés, affirme le procureur du roi

10 janvier 2018 - 15h20 - Maroc

Les manifestants à Al Hoceima font face aux forces de l’ordre

Le procureur du roi a qualifié de « sans fondements », les allégations de certains membres du mouvement du Hirak qui accusent les autorités de torture.

Dans une déclaration de presse, le ministère public assure « n’avoir constaté aucune trace de violence sur les accusés lors de leur présentation devant le parquet ou leur audition préliminaire par le juge d’instruction, de même qu’ils n’ont pas signalé de tels actes », ajoutant que les « les examens et les expertises médicales ordonnés à temps par le parquet et le juge d’instruction ont confirmé l’absence de toute trace de violence ».

De plus, toujours selon le procureur, les avocats de la défense ont effectué 64 visites à leurs clients au cours de leur garde à vue sans qu’ils fassent mention d’observation à ce propos.

Vendredi, tous les membres du Hirak doivent à nouveau comparaître devant la Cour d’appel de Casablanca, a-t-il fait savoir.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact