Recherche

Hirak du Rif : une campagne « Bouche muette » des Marocains d’ici et d’ailleurs ?

© Copyright : DR

12 avril 2019 - 19h20 - Maroc

Des photos de personnes, la bouche fermée par des rubans adhésifs, commencent à se propager sur les réseaux sociaux. Une manière de protester contre les peines, jugées sévères, à l’encontre des activistes du Hirak rifain.

Hespress explique que cette campagne a été lancée dans plusieurs villes au Maroc et qu’ont suivi des Marocains résidant à l’étranger, qui ont également publié des photos d’eux la bouche fermée par du ruban adhésif. Donnant, selon le média, à cette campagne « une dimension internationale ».

La même source souligne : « Les protestataires entendent ainsi manifester leur condamnation des verdicts rendus à l’encontre du leader du Hirak, Nasser Zefzafi et ses compagnons, notant que « ces jugements ne servent en rien les intérêts du pays, mais consacrent au contraire un défaut d’indépendance de la justice qui continue d’être commandée par des calculs politiciens » ».

Le réseau syndical international de solidarité et de luttes aurait publié un communiqué en plusieurs langues afin de faire valoir (ou savoir) ses positions à l’égard, rappelons-le, de la confirmation en appel des peines de prison prononcées en première instance à l’encontre de Nasser Zefzafi et des autres activistes du Hirak rifain, des peines allant jusqu’à 20 ans de prison. Hespress précise : « Dans ce même contexte, plus de 90 instances syndicales ont fait part de leur solidarité avec les détenus du Hirak ».

Soulignons également que Nasser Zefzafi avait cousu sa bouche et l’avait décousue le même jour, en signe de protestation contre ces mêmes condamnations en appel, après qu’elles ont été prononcées.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact