L’inquiétude grandit chez les enseignants marocains

3 septembre 2020 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Alors que la rentrée scolaire démarre le 7 septembre, les enseignants ne se sont pas encore appropriés le dispositif mis en place par le gouvernement : le présentiel et le distanciel. De plus, la formation des enseignants à l’utilisation des nouvelles technologies n’est pas encore effective.

"La situation est floue. Il y a beaucoup de questions en suspens actuellement. Est-ce que le public peut assurer une qualité d’enseignement en mode distanciel ? Quid du privé aussi ?", confie à Challenge.ma Adil El Mahdi, secrétaire général de l’Association marocaine des enseignants de français (AMEF), par ailleurs directeur adjoint de l’École supérieure de l’éducation et de la formation d’Agadir. Selon lui, le flou existe davantage dans le préscolaire.

Agadir ici, beaucoup de familles, explique M. El Mahdi, ont préféré changer d’écoles à leurs enfants, compte tenu de la situation actuelle. En effet, certaines familles ont choisi de retirer leurs enfants du privé pour les inscrire dans le public, pour la simple raison qu’elles estiment que dans le cas où le reconfinement va resurgir, l’enseignement se fera à distance, et qu’il ne sert à rien de payer très cher une école alors que ce sont les parents qui s’impliquent dans ce cas. C’est moins cher pour les parents".

À en croire le responsable, il y a un souci en matière d’équipements informatiques quant à l’enseignement à distance au cas où le Maroc devra faire face à un nouveau confinement. "Il nous est également demandé des enregistrements vidéos de cours selon des normes qui nous dépassent", poursuit-il. Il a fait savoir que le ministère a un projet en cours pour équiper les enseignants avec les matériels nécessaires, au moins au niveau des établissements des grandes villes. Selon M. El Mahdi, le grand défi aujourd’hui est de réussir à former les enseignants en matière d’enseignement à distance, parce que les professeurs n’étaient pas préparés à une telle situation.

"Je pense qu’il est nécessaire de mettre en place un programme national de formation dans ce sens. En tous cas, si la situation sanitaire se dégrade, cela posera un sérieux problème dans le dispositif du distanciel. Mais, je reste confiant que la rentrée 2020-2021 sera une réussite", conclut Adil El Mahdi.

Sujets associés : Agadir - Education

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Importations des cahiers scolaires : les industriels locaux révoltés

Les industriels marocains sont révoltés contre l’importation des cahiers scolaires qui prend une part de plus en plus importante au niveau du marché local. Et la situation n’est...

Enquête ouverte contre un individu pour violences lors d’une manifestation des enseignants

La police a ouvert une enquête pour déterminer l’identité d’un homme assez jeune apparu sur plusieurs photos et vidéos relayées sur les réseaux sociaux, et sur lesquelles on pouvait...

Maroc : des enseignants condamnés pour avoir manifesté

Les 45 enseignants contractuels qui ont été arrêtés l’année dernière, lors des manifestations qui ont eu lieu à Rabat, ont été fixés sur leur sort. Ils ont été condamnés à diverses...

Maroc : une manifestante poursuivie après avoir accusé des policiers d’attouchements sexuels

Une enseignante marocaine risque gros pour «  outrage  » après avoir accusé des membres des forces de l’ordre de l’avoir agressée sexuellement en mars pendant une manifestation...

Nous vous recommandons

Agadir

Pour répondre à la demande mondiale, le Maroc va planter 50 000 hectares d’arganier

Le Maroc entend planter à l’horizon 2030, 50 000 ha d’arganier pour faire face à la demande croissante sur le marché. Cette ambition s’inscrit dans le cadre de la stratégie «  Green Generation  » lancée par le Roi Mohammed...

Le TGV d’Agadir ira au bout malgré la crise

Cinq mois après avoir sécurisé l’assiette foncière, qui sera dédiée à la nouvelle gare TGV d’Agadir, c’est au tour des autorités de la ville d’inviter l’ensemble des familles exploitant le terrain en question à s’inscrire et à soumettre leurs...

LGV Marrakech-Agadir : où en est le projet ?

En réaction à certaines informations “erronées” sur les évolutions de la ligne à grande vitesse Marrakech-Agadir, l’Office national des chemins de fer (ONCF) apporte des précisions.

Binter va reprendre ses vols vers le Maroc

Binter va reprendre ses vols vers le Maroc à partir du lundi 7 février, dès que le gouvernement marocain rouvrira son espace aérien aux vols internationaux.

Un homme interpellé pour avoir tué un SDF à Agadir

Un individu a été interpellé vendredi par la police judiciaire d’Agadir. Il lui est reproché son implication présumée dans une affaire de coups et blessures ayant entrainé la mort d’un sans domicile fixe...

Education

Vive émotion à Marrakech suite au décès d’un professeur en plein cours

Un enseignant dans une école primaire à Marrakech est décédé lundi dernier, devant le regard impuissant de ses élèves. L’homme a succombé à une crise cardiaque.

Coronavirus : situation inquiétante au lycée Lyautey de Casablanca

Les contaminations au Coronavirus au lycée Lyautey de Casablanca s’enchaînent. Face à cette situation, la direction de cet établissement français a avisé les parents d’élèves de plusieurs classes.

États-Unis : une professeure virée pour avoir montré une peinture du prophète Mohammad

Aux États-Unis, l’Université méthodiste Hamline a licencié une professeure d’histoire de l’art à qui elle reproche d’avoir montré à ses étudiants une peinture médiévale représentant le prophète Mohammad.

Maroc : cours présentiels ou à distance ?

Le gouvernement maintient toujours le suspense sur le modèle d’enseignement à adopter, cette année. Cette incertitude fait paniquer les parents d’élèves à quelques jours de la rentrée scolaire, qui coïncide avec la hausse inquiétante des nouvelles...

À Salé, les parents d’élèves crient haro sur les cafés à chicha

L’implantation des cafés à chicha à proximité d’établissements scolaires à Salé ne sont pas du goût des parents d’élèves. Ces derniers appellent les autorités compétentes à mettre fin à ce phénomène qui se répand dans la...