Enquête ouverte contre un individu pour violences lors d’une manifestation des enseignants

19 mars 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La police a ouvert une enquête pour déterminer l’identité d’un homme assez jeune apparu sur plusieurs photos et vidéos relayées sur les réseaux sociaux, et sur lesquelles on pouvait le voir faire preuve de violence lors de la dispersion d’un rassemblement des enseignants relevant des Académies régionales.

La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. On y voit cet individu en civil frapper des enseignants lors d’une manifestation qui a eu lieu cette semaine, entraînant des réactions de plusieurs internautes qui disent avoir été choqués par les images.

Dans un communiqué, la Wilaya de la région Rabat-Salé-Kénitra a indiqué que l’enquête de la police vise à mettre un nom sur le visage de cet individu, définir les tenants et aboutissants des faits qui lui sont reprochés et établir les responsabilités et les conséquences juridiques qui en découlent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Manifestation - Rabat - Education - Enquête - Vidéos - Violences et agressions

Aller plus loin

Arrestation du suspect recherché pour violence contre les enseignants

La préfecture de police de la ville de Rabat vient d’annoncer l’arrestation d’un homme qui est apparu dans des séquences vidéo et des photos, violentant des enseignants lors...

Maroc : du changement pour le concours des enseignants

Les postulants au prochain concours de recrutement des enseignants et des cadres administratifs doivent impérativement être âgés de 30 ans maximum. Vendredi, le ministère de...

Abdellatif Hammouchi ordonne une enquête après une agression

Un homme a accusé sur les réseaux sociaux des policiers travaillant au service de police de Casablanca, de l’avoir agressé physiquement. Une déclaration grave qui a poussé le...

Maroc : une manifestante poursuivie après avoir accusé des policiers d’attouchements sexuels

Une enseignante marocaine risque gros pour «  outrage  » après avoir accusé des membres des forces de l’ordre de l’avoir agressée sexuellement en mars pendant une manifestation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.