Salé : interpellation de six mineurs pour violences aggravées

21 août 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Sept individus dont six mineurs ont été interpellés par les éléments de la brigade anti-gang de la sûreté provinciale de Salé. Ils seraient impliqués dans des actes de violences, d’agressions et de destruction de biens d’autrui.

Les suspects, âgés de 14 à 17 ans, appartiennent à deux factions rivales de supporters de football dans les villes de Rabat et Salé. Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ils étaient entrés dans un conflit qui a «  dégénéré en un échange de violences et de jets de pierres causant des pertes matérielles sur une voiture garée sur la voie publique a Hay Essalam  ». L’intervention immédiate de la police a permis d’arrêter les sept suspects et de saisir un couteau en possession de l’un d’eux.

En attendant les conclusions de l’enquête, les mis en cause mineurs ont été placés sous surveillance, tandis que le seul suspect adulte a été placé en garde à vue. Les recherches et investigations se poursuivent afin d’arrêter toutes les personnes éventuellement impliquées dans la commission de ces actes criminels, précise la DGSN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Salé - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Enquête ouverte contre un individu pour violences lors d’une manifestation des enseignants

La police a ouvert une enquête pour déterminer l’identité d’un homme assez jeune apparu sur plusieurs photos et vidéos relayées sur les réseaux sociaux, et sur lesquelles on...

Témara : Interpellation de deux individus soupçonnés de vols avec violence

Deux jeunes multirécidivistes activement recherchés au niveau national, ont été arrêtés lundi soir, par les éléments de la police judiciaire près de Témara.

Maroc : un record de 220 000 personnes arrêtées en 6 mois

220 000 individus impliqués dans des actes criminels et de violence ont été arrêtés par les services de sécurité au cours du premier semestre 2020 au Maroc. Le point a été fait...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...