L’Algérie muette face à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara par Israël

19 juillet 2023 - 19h40 - Monde - Ecrit par : S.A

La reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara a déclenché des réactions en Algérie. Des experts parlent d’un « non-événement ».

« Cela constitue, pour les autorités algériennes, un non-événement puisque comme la reconnaissance de Trump en 2020, cela ne change rien à la nature du conflit », explique à Middle East Eye Zoheir Bouamama, professeur de relations internationales à l’université de Tipaza, à l’ouest d’Alger. Selon lui, il est fort probable que « les Marocains soient en train d’exercer une pression sur les Israéliens. » L’universitaire estime que le Maroc serait en train de faire pression sur Israël.

À lire : Le Sahara marocain et Israël : le Polisario réagit

« Sur la forme, on peut tout de même s’interroger sur le fait que les autorités israéliennes, jusqu’à présent, n’ont rien dit [ce sont les Affaires étrangères marocaines qui ont communiqué]. Il est fort probable que les Marocains soient en train d’exercer une pression sur les Israéliens, surtout que ces derniers mois, les premiers accusaient les seconds d’ambigüité [Israël tardant à reconnaître la souveraineté marocaine et se contentant de l’envisager comme une option sérieuse] », note-t-il.

À lire : Israël reconnait la souveraineté du Maroc sur le Sahara

« Cette reconnaissance est en contradiction avec les résolutions des Nations unies », souligne pour sa part Taher-Eddine Ammari, professeur de droit international à l’université de Tizi-Ouzou (Kabylie). Aux yeux de Mahrez Lamari, ancien président du Comité algérien de solidarité avec le peuple du Sahara occidental, qui se définit comme un militant des droits de l’homme et des peuples, la position israélienne est « un alignement sur les thèses expansionnistes et colonialistes du Maroc ». Selon lui, cela nourrit l’injustice, l’impunité et bafoue le droit international. « Pour tout citoyen épris de paix et de justice et attaché à la légalité internationale, c’est une dérive indigne, un glissement dangereux. Cela confirme la politique expansionniste et la tendance dangereuse de l’axe Maroc-Israël dans la région », ajoute-t-il.

À lire : Le Maroc, Israël et le Sahara : Eric Ciotti appelle la France à agir

Pour l’heure, Alger n’a pas encore réagi à la décision d’Israël de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Sa position sur le sujet n’a donc pas changé. « Le conflit du Sahara occidental est une question de décolonisation qui ne peut être résolue qu’à travers l’application du droit international et de la doctrine bien établie des Nations unies et de l’Union africaine en la matière », a-t-elle toujours insisté après la normalisation des relations entre Israël et le Maroc.

Sujets associés : Algérie - Israël - Sahara Marocain

Aller plus loin

Le Maroc renforce sa puissance militaire avec l’aide d’Israël

Le Maroc et Israël sont en passe de conclure un contrat d’armement concernant l’acquisition de missiles de croisière Delilah, propriété de la firme israélienne Elbit Systems.

Le roi Mohammed VI écrit à Benyamin Netanyahu

Le roi Mohammed VI vient d’adresser un message au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu suite à la reconnaissance de la marocanité du Sahara par Israël. Voici le message...

Le Sahara marocain et Israël : le Polisario réagit

Israël vient de reconnaître officiellement la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, après plus de deux ans de normalisations entre les deux pays, rejoignant ainsi une...

Les Marocains divisés sur la reconnaissance par Israël de la marocanité du Sahara

Alors que certains Marocains se réjouissent de la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, d’autres y voient une « honte », « un cadeau empoisonné...

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.