« Faites entrer l’accusé » s’intéresse à Jamel Leulmi , la « Barbe bleue de l’Essonne »

12 novembre 2021 - 18h40 - France - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Ce dimanche 14 novembre 2021, l’émission « Faites entrer l’accusé » sera consacrée à l’un des faits divers les plus retentissants de l’Essonne. Le 22 mai 2014, Jamel Leulmi a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de sa femme et pour avoir tenté de tuer une seconde compagne.

Dimanche prochain sur RMC Story, l’accusé qui fera son entrée dans le box a pour nom Jamel Leulmi. Ses ennuis ont commencé en 2010, lorsque l’une de ses compagnes, Julie Derouette, dépose une plainte à la gendarmerie pour cambriolage à son domicile. Quatre copies de contrats d’assurance décès ont été dérobées au cours de ce cambriolage pour le moins surprenant. Ses soupçons, a-t-elle déclaré, portent sur Jamel Leulmi, surnommé la « Barbe bleue de l’Essonne ».

À lire : France : déclaré mort, ce Marocain est (pourtant) bien vivant

C’est lui qui sera condamné quatre ans après ce cambriolage à 30 ans de réclusion criminelle, pour avoir assassiné sa femme et tenté de tuer une seconde compagne. Un meurtre et une tentative de meurtre motivés dans le but d’encaisser les assurances décès, souscrites par ces femmes à son nom, rappelle femmeactuelle.fr.

À lire : Italie : un Marocain risque la perpétuité pour le meurtre de sa femme

« Il me couvrait de cadeaux, m’emmenait au restaurant, gâtait mes filles. Il me disait qu’il m’aimait, qu’il voulait m’épouser ». Julie présente son ancien compagnon comme un séducteur et un manipulateur attitrés, un homme prêt à tout pour avoir ce qu’il désire. Elle confie qu’il a usé de ruse et de stratagème pour faire chavirer son cœur. La mère de famille n’a pas hésité à accepter que leur relation prenne un tournant plus sérieux. Rapidement, ils passent aux fiançailles et prévoient de se marier au Maroc et en Algérie, pays d’où sont originaires les parents de Jamel.

À lire :Espagne : 20 ans de prison pour un Marocain qui a tué sa femme

C’est ainsi que, souscrire à des assurances-vie devient une nécessité. « Il m’a dit que, pour obtenir le visa pour l’Algérie, il fallait des assurances invalidité décès. Il m’a emmené à trois rendez-vous chez des assureurs et j’ai souscrit aussi deux contrats par Internet. Je lui faisais confiance, j’étais amoureuse, je signais ». Juliette a signé sans se poser des questions, des contrats d’un montant de 7 millions d’euros.

À lire :Espagne : 22 ans de prison pour le Marocain qui a poignardé à mort sa femme

Alors qu’elle se faisait une joie d’épouser Jamel, Juliette est victime d’un accident de la route. Laissée pour morte sur le bord de la route, elle s’en sortira avec la colonne vertébrale brisée. Le plus dur, elle le découvrira tout au long de a convalescence. Elle n’a eu la visite de l’homme qu’elle s’apprêtait à épouser qu’une seule fois. Elle commence à se poser des questions sur les responsabilités de son fiancé dans cet accident. Le cambriolage finit de la convaincre.

À lire : France : un Marocain condamné à 30 ans de prison pour le meurtre de sa femme

Après sa plainte, les enquêteurs, au cours de leurs investigations, découvriront que Jamel Leulmi est veuf et que trois mois après leur mariage, sa première épouse est morte trois ans plus tôt… dans un accident de la route. Fait accablant, elle avait elle aussi souscrit avant sa mort à plusieurs contrats d’assurance au profit de Jamel Leulmi. Et en cas de décès accidentel, le bénéficiaire recevra la somme prévue en double.

À lire : Maroc : une femme interpellée pour le meurtre de son mari

Autant de faits qui ont poussé à la condamnation de Jamel Leulmi. Il a été reconnu coupable pour le meurtre de son ex-femme, Kathlyn Vasseur, en 2007. En plus de Juliette qui l’a échappée belle, une troisième femme lui a filé entre les doigts. Il s’agit de Karine T., qu’il avait rencontrée dans un club échangiste, et qui avait elle aussi, souscrit à des assurances-décès d’un montant de 3 millions d’euros, alors qu’elle ne sait ni lire, ni écrire.

Sujets associés : France - Prison

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : un Marocain condamné à 30 ans de prison pour le meurtre de sa femme

Poursuivi pour le meurtre de sa femme, un Marocain vient d’être condamné à une peine de 30 ans de prison.

France : déclaré mort, ce Marocain est (pourtant) bien vivant

Un fait étrange plonge un Marocain dans une situation compliquée. Rachid Zouini, assuré social nantais, déclaré mort, est pourtant bien vivant.

Maroc : une femme interpellée pour le meurtre de son mari

Une femme a tué, le jour de l’an, son mari dans la commune de Cheratte. La victime a succombé à ses blessures à l’hôpital provincial Moulay Abdellah de Mohammédia suite à des coups...

Espagne : 20 ans de prison pour un Marocain qui a tué sa femme

Un Marocain, condamné à 22 ans et demi de prison par l’Audience provinciale de Grenade pour avoir tué sa femme en 2018 à Durcal, a vu sa peine réduite à 20 ans par la Haute cour de...

Nous vous recommandons

France

La vidéo d’un policier en djellaba à Vesoul provoque un tollé

La publication d’une vidéo montrant un policier en djellaba à Vesoul le 6 février dernier lors d’une opération anti-stupéfiants suscite l’indignation des habitants du quartier du Montmarin. Alors que ceux-ci dénoncent une «  provocation  », la direction...

Seine-et-Marne : des stèles pour rendre hommage aux tirailleurs marocains

Les stèles du CFA d’Ocquerre en cours de fabrication seront bientôt acheminées vers le Maroc. Ces stèles rendent hommage aux tirailleurs marocains de la première guerre mondiale.

Des Marocains condamnés en France pour avoir forcé leur fille à se marier

Le tribunal de Nîmes a condamné un père de famille et sa compagne mardi dernier, à 18 mois de prison avec sursis chacun, dans une affaire de mariage forcé organisé au Maroc.

France : une simple inscription en arabe crée la panique dans un lycée

Lors de l’hommage à Samuel Paty dans le lycée Le Mans Sud, un fait ordinaire a créé la panique. Un élève photocopie des inscriptions en arabe au CDI. La proviseure appelle aussitôt la police à intervenir en déclenchant le "protocole...

Fontenay-aux-Roses : un imam pour exorciser un immeuble « hanté »

Les habitants d’un immeuble à Fontenay-aux-Roses ont demandé à être relogés « d’urgence », estimant que le bâtiment est « hanté ». La municipalité aurait décidé de dépêcher un imam et un prêtre de la ville pour exorciser les...

Prison

Le roi Mohammed VI gracie des terroristes repentis

À l’occasion de la célébration de l’Aïd Al Fitr, le roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 810 personnes dont 17 détenus d’Al Hoceima et 12 terroristes repentis condamnées par différents tribunaux du royaume. Ces personnes condamnées pour divers crimes sont soit en...

France : lourde peine pour le beau-père de Yanis

La Cour d’assises du Pas-de-Calais a condamné, vendredi 20 novembre, Julien Masson, 34 ans, beau-père de Yanis, mort à cinq ans lors d’une punition en février 2017, à 25 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans. Sa...

Sebta extrade le Marocain le plus recherché d’Europe vers l’Espagne

Le Marocain le plus recherché d’Europe a été extradé vers l’Espagne. Il s’était évadé d’une prison en Belgique à bord d’un hélicoptère.

Maroc : condamné à deux ans de prison pour vol d’oeufs

La cour d’appel de Marrakech a condamné un ancien ouvrier du parlementaire Abdellatif Zaim, accusé de vols d’œufs, à deux ans de prison, dont un an ferme.

Combien coûte la vie d’un otage dans le milieu de la drogue ?

En Belgique, la prise d’otages dans le milieu de la drogue est un fait ordinaire. Adil El Manti, alias Bamboul, le gardien de la paix d’Anderlecht récemment condamné à huit ans de prison, est impliqué dans les opérations de...