Espagne : 22 ans de prison pour le Marocain qui a poignardé à mort sa femme

19 mars 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La Cour provinciale de Grenade a condamné à 22 ans et demi de prison, le Marocain de 42 ans qui a poignardé à mort, 14 août 2018, sa femme, Leire, dans la banlieue de Dúrcal, dans le sud de l’Espagne. Il a été reconnu coupable de meurtre par le jury populaire.

Le tribunal a finalement condamné l’accusé Mustapha B., à 22 ans et demi de prison pour le meurtre de sa femme, Leire. Le parquet comme la partie demanderesse (la mère et le fils de la victime) représentée par l’avocat Francisco Ruiz Baena, avaient requis 25 ans de prison et demandé au tribunal de lui retirer l’autorité parentale sur son fils et de lui interdire de l’approcher pendant 30 ans dans un rayon d’un demi-kilomètre. Le jury populaire a accédé à cette dernière requête du parquet. Pour lui, la culpabilité de l’accusé est clairement établie.

À la première audience du procès, lundi 8 mars, l’accusé a demandé pardon à la famille de la victime et a déclaré que celle-ci se serait poignardée avec le couteau, après avoir avoué s’être disputé avec elle au sujet de sa présumée toxicomanie.

Les faits. Le Marocain entretenait une relation avec la victime, âgée de 21 ans à son décès. Ils vivaient ensemble à Dúrcal et ont un enfant. Le 14 août 2018, alors que le couple était sorti en voiture, l’accusé qui conduisait le véhicule, « à un moment donné, a brandi un couteau de 13,5 centimètres de long et a poignardé au moins huit fois sa femme qui se trouvait sur le siège passager », expliquait le parquet pour qui la victime, en raison du caractère inattendu et soudain de l’acte, était sans défense. Grièvement blessée aux lèvres, au cou, aux épaules, à la main, à l’avant-bras, au poignet, et avec un poumon et le cœur perforés, la victime, Leire, n’a pas survécu.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Procès - Prison - Violences et agressions

Aller plus loin

« Faites entrer l’accusé » s’intéresse à Jamel Leulmi , la « Barbe bleue de l’Essonne »

Ce dimanche 14 novembre 2021, l’émission « Faites entrer l’accusé » sera consacrée à l’un des faits divers les plus retentissants de l’Essonne. Le 22 mai 2014, Jamel Leulmi a...

Espagne : 20 ans de prison pour un Marocain qui a tué sa femme

Un Marocain, condamné à 22 ans et demi de prison par l’Audience provinciale de Grenade pour avoir tué sa femme en 2018 à Durcal, a vu sa peine réduite à 20 ans par la Haute cour...

Espagne : un Marocain risque 25 ans de prison pour le meurtre de sa femme

Un Marocain risque 25 ans de prison pour avoir poignardé à mort, 14 août 2018, sa femme et mère de leur fils, dans la banlieue de Dúrcal, dans le sud de l’Espagne. Son procès...

Maroc : 10 ans de prison pour le meurtrier d’un homosexuel

Un individu condamné à 5 ans de prison en première instance pour le meurtre sur un homosexuelà Fès, a vu sa peine doublée en appel.

Ces articles devraient vous intéresser :

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...