Les juifs en Afrique du Nord : sur les traces d’une communauté à la recherche de ses marques

2 septembre 2019 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La présence de la communauté juive en Afrique du Nord remonte au IIIe siècle avant Jésus-Christ. Fruit de plusieurs vagues d’immigration, le judaïsme nord-africain a laissé une empreinte significative dans l’histoire juive même si son origine est peu connue et continue de faire débat parmi les historiens. Mais, après plusieurs millénaires de présence et de résistance en Afrique du Nord, la communauté juive semble s’éteindre lentement.

C’est à Carthage, aujourd’hui banlieue de Tunis, qu’on retrouve les premières traces d’une présence juive en Afrique du Nord. Il faudra attendre le VIe siècle avant J.-C. pour voir débarquer à Djerba, non loin de Carthage, des juifs fuyant la Judée après la destruction de leur premier temple par Nabuchodonosor. Plusieurs milliers d’entre eux ont trouvé refuge dans cette ville qui abrite d’ailleurs la plus vieille synagogue du continent africain (la Ghriba). Elle est restée jusqu’à nos jours un lieu de pèlerinage pour des milliers de juifs.

A Cap Bon, à 110 Km, des vestiges ont été découverts, prouvant ainsi l’immigration des juifs dans la région entre le IVe et le Ve siècle avant J.-C.

L’Egypte a aussi connu cette immigration sur son territoire. 100 000 Juifs furent déportés d’Israël en Egypte. C’était au IIIe siècle avant J.-C. L’œuvre de Flavius Josèphe fait bien le compte-rendu de l’histoire dans ’’La guerre des juifs’’.

Selon francetvinfo, entre les persécutions des chrétiens et la résistance à l’envahisseur arabe, les différentes communautés juives se sont dispersées autour de la Méditerranée. L’arrivée massive des juifs espagnols et portugais, chassés par les persécutions de l’Inquisition, sur les côtes du Maroc et d’Algérie, a permis au judaïsme revivre en Afrique du Nord. Les familles portant les noms de Toledano, Cordoba, Berdugo témoignent de ces racines ibériques.

En 1948, bon nombre de Juifs ont quitté le Maroc et la Tunisie et se sont éparpillés en Israël, au Canada et aux Etats-Unis. D’autres, plus précisément, ceux d’Algérie seront "rapatriés" en France métropolitaine. Avec les années 1960, en pleine ferveur des indépendances, ils ont quitté le Maghreb. Ils ne sont plus que quelque 5000 répandus dans toute l‘Afrique du Nord.

Sujets associés : Histoire - Judaïsme marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Jack Lang plaide pour que Mohammed V soit reconnu « Juste parmi les Nations »

Jack Lang a appelé Emmanuel Macron à reconnaitre feu Mohammed V « Juste parmi les Nations » pour ses nombreuses actions en faveur de la protection de la communauté juive durant le...

Nous vous recommandons

Histoire

Un documentaire sur les Morisques tourné en Espagne et au Maroc

La société de production néerlandaise Bridge2Connect tourne à Hornachos dans la communauté autonome d’Estrémadure en Espagne, un documentaire sur les Maures, intitulé « Children of Al-Andalus » (Enfants...

Zoo de Paris : arrivé du Maroc, Volcan perpétue l’espèce du lion de l’Atlas

Désormais, il est interdit d’exploiter les animaux sauvages dans les cirques et les parcs aquatiques, en vertu de la nouvelle loi votée cette semaine à Paris sur le bien-être animal. Cependant, ne sont pas concernés, les zoos, ces musées vivants de la...

Leila Slimani : « le colonialisme a influencé la transformation du Maroc »

L’écrivain franco-marocain, Leila Slimani, dont le livre « Le pays des autres », est sorti il y a quelques semaines en Espagne, décrit le colonialisme et la façon dont il a influencé la transformation du...

Affaire "Fath Al Andalus" : le tribunal rend sa décision

Le tribunal de première instance de Rabat a rendu sa décision sur l’affaire de la demande d’arrêt de diffusion de la série « Fatah Al-Andalus ».

« Maroc, terre de Cultures et des Arts », une exposition aux couleurs du Maroc à Paris

Du 24 au 26 mars, les arts et la culture du Maroc seront à l’honneur à la Fondation Maison du Maroc à Paris, à travers la première édition d’ « Art’Expo Morocco ».

Judaïsme marocain

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Maroc : Rabbi Yossef Abdelhak est mort du coronavirus

Rabbi Yossef Abdelhak est décédé des suites des complications liées à sa contamination au coronavirus, selon le Conseil des communautés israélites du Maroc.

Découverte des restes d’une communauté judéo-marocaine au Maroc

Un groupe de chercheurs israéliens, marocains et français a découvert des restes d’une communauté judéo-marocaine qui existait depuis des siècles dans une synagogue en ruine.

Le roi Mohammed VI ordonne la rénovation de centaines de sites juifs

Un an après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, le roi Mohammed VI vient d’ordonner la rénovation de centaines de synagogues, de cimetières et de sites du patrimoine juif à travers le...

Report de la Hiloula des juifs marocains

Initialement prévue pour se tenir les 11 et 12 mai 2020, la Hiloula de Meknès est reportée à une date ultérieure. Ainsi en a décidé le Conseil des communautés juives du Maroc, au cours d’une réunion. Les raisons de ce report sont simples. C’est pour éviter...