Recherche

L’exile forcé des enfants vise à exercer un chantage politique

© Copyright : DR

10 août 2003 - 22h20 - Maroc - Par:

L’opération d’exil forcé des enfants menée par le "Polisario" s’inscrit dans le cadre d’une politique globale visant à exercer le chantage politique et à démembrer les familles pour les contraindre à attendre le retour, peut-être improbable, de leurs enfants, a déclaré M. Bouchâab Yahdih, un ex-responsable du "Polisario".

Dans un entretien à la chaîne de télévision "2M" depuis Genève, diffusé samedi, M. Yahdih, ancien attaché à la représentation du "Polisario" en Europe a indiqué que le "Polisario" expatrie ces enfants afin que leurs mères demeurent dans l’attente de les revoir, sachant qu’ils pourraient revenir mais en ayant perdu tout lien culturel avec leur société et peut-être même avec leur famille.

Les opérations d’expatriation s’effectuent à travers l’Algérie et Madrid, a-t-il dit, ajoutant que les enfants sont transportés de Tindouf vers la capitale algérienne, puis à Madrid, Cuba et l’ex-Yougoslavie et que la majorité d’entre eux se trouvent actuellement à Madrid.

Il a, en outre, rappelé l’implication de l’Algérie et de l’Espagne dans tous les actes hostiles au Maroc et la coordination dans ce sens entre les deux pays.

L’installation des camps du "Polisario" est en contradiction avec le protocole sur les réfugiés, reconnu universellement, et qui exige que les camps soient regroupés dans la même région, condition non respectée dans les camps de séquestration du "Polisario", a-t-il dit, du fait que la distance séparant certains d’entre eux est de 170 km.

M. Yahdih, qui était l’un des accompagnateurs des délégations étrangères qui visitaient les camps de Tindouf, a souligné que toutes les données fournies à ces délégation n’étaient pas conformes à la vérité, puisque les personnes sont triées et que tout le programme de la visite est préparé à l’avance.

Il a, dans ce cadre, rappelé l’incident qui s’est produit en 1979 avec la délégation parlementaire hollandaise qui a été induite en erreur même concernant les itinéraires et qui a fini par quitter les camps après avoir découvert la vérité.

MAP

Mots clés: Polisario , Sahara Marocain , Enfant

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact