Le lycée Descartes de Rabat poursuit l’enseignant accusé de harcèlement sexuel

30 septembre 2023 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’enseignant franco-algérien accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel » avec son élève de 14 ans, scolarisée au lycée Descartes de Rabat, devra faire face à la justice marocaine voire française.

« J’ai engagé contre l’enseignant une procédure de licenciement pour faute grave. J’ai déposé plainte contre cet enseignant auprès des autorités marocaines pour faits délictueux à l’encontre d’une mineure. J’ai fait un signalement auprès de Madame la Procureure de la République près le Tribunal judiciaire de Paris au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale. Elle s’est saisie de l’affaire », annonce le proviseur du Lycée Descartes de Rabat, François Cuilhe, dans un courriel dont Hespress détient copie. Cette correspondance a été envoyée aux parents et élèves de l’établissement pour que « tous aient le même niveau d’information ».

À lire : Après le scandale, le lycée Descartes de Rabat sous pression

Le responsable dit être en lien avec l’élève et sa famille « afin de les soutenir et de les accompagner au mieux dans ce moment difficile. « Afin d’accompagner les élèves et les personnels de l’établissement qui le souhaitent, une cellule d’écoute et de veille est mise en place dans l’établissement, et est assurée par l’équipe des psychologues scolaires », a fait savoir le proviseur, réaffirmant la détermination du lycée Descartes de Rabat à « protéger tous les élèves et à garantir leur sécurité dans l’établissement. »

À lire :Lycée Descartes de Rabat : l’enseignant accusé de harcèlement sexuel viré

L’affaire a éclaté après la fuite des messages explicites sur X entre ce professeur et son élève, aujourd’hui en classe de terminale, prouvant qu’ils étaient très proches. Une autre élève du lycée Descartes de Rabat qui a d’ailleurs confirmé les faits affirme avoir lu la conversation entre l’enseignant harceleur présumé et la victime présumée. « J’ai lu les messages depuis son téléphone (celui de l’élève en question, NDLR) […] c’est bien le compte du professeur, il s’est abonné à des élèves et plusieurs le suivaient sur son compte Instagram », a-t-elle confirmé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Education - Harcèlement sexuel

Aller plus loin

Après le scandale, le lycée Descartes de Rabat sous pression

Estimant que le licenciement de l’enseignant franco-algérien accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel » avec son élève de 14 ans au moment des faits n’était pas...

Deux touristes allemandes dénoncent le harcèlement à Nador sur TikTok

Deux touristes allemandes d’origine marocaine ont déclenché une tempête sur les réseaux sociaux après avoir publié une vidéo sur TikTok dénonçant le harcèlement dont elles ont...

Lycée Descartes de Rabat : l’enseignant accusé de harcèlement sexuel viré

Le lycée Descartes de Rabat rattaché à l’Agence de l’enseignement français à l’étranger (AEFE) a limogé l’enseignant accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel »...

Le scandale que le Lycée Descartes de Rabat a tenté de cacher

Le lycée Descartes de Rabat est au cœur d’un scandale de harcèlement sexuel. La victime est une élève, l’auteur présumé de l’acte, un enseignant franco-algérien.

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Écoles privées au Maroc : hausse des frais et colère des parents

Des écoles privées ont décidé d’augmenter les frais de scolarité à la prochaine rentrée au grand dam des parents d’élèves. Préoccupée, une députée du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) appelle le gouvernement d’Aziz Akhannouch à agir pour empêcher...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.