Lycée Descartes de Rabat : l’enseignant accusé de harcèlement sexuel viré

26 septembre 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le lycée Descartes de Rabat rattaché à l’Agence de l’enseignement français à l’étranger (AEFE) a limogé l’enseignant accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel » avec son élève de 14 ans.

« Un enseignant a échangé avec une élève du lycée des messages dont la teneur est inacceptable. Nous les condamnons avec la plus grande fermeté », a réagi dans un communiqué signé par François Cuilhe, le proviseur du lycée Descartes de Rabat suite aux révélations de harcèlement sexuel visant un enseignant franco-algérien. Aussi, a-t-il annoncé le licenciement de l’enseignant harceleur. « À compter de ce jour, cet enseignant, membre du personnel de droit local, ne fait plus partie du personnel de l’établissement et la direction est en lien étroit avec la famille », conclut le communiqué.

À lire : Le scandale que le Lycée Descartes de Rabat a tenté de cacher

Ce licenciement fait suite à la fuite des messages explicites sur X entre ce professeur et son élève, lesquels prouvent que les deux étaient très proches. Une autre élève du lycée Descartes de Rabat qui a d’ailleurs confirmé les faits affirme avoir lu la conversation entre l’enseignant harceleur présumé et la victime présumée. « J’ai lu les messages depuis son téléphone (celui de l’élève en question, NDLR) […] c’est bien le compte du professeur, il s’est abonné à des élèves et plusieurs le suivaient sur son compte Instagram », confirme-t-elle.

À lire :Harcèlement scolaire : vers un non-lieu dans l’affaire Farès à Carcassonne

Le lycée Descartes de Rabat aurait tenté, selon elle, d’étouffer l’affaire avant la fuite des messages sur les réseaux sociaux. La lycéenne avait 14 ans au moment des faits. Aujourd’hui, elle est en terminale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Rabat - Education - Harcèlement sexuel

Aller plus loin

Le lycée Descartes de Rabat poursuit l’enseignant accusé de harcèlement sexuel

L’enseignant franco-algérien accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel » avec son élève de 14 ans, scolarisée au lycée Descartes de Rabat, devra faire face à la...

Après le scandale, le lycée Descartes de Rabat sous pression

Estimant que le licenciement de l’enseignant franco-algérien accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel » avec son élève de 14 ans au moment des faits n’était pas...

Maroc : les responsables d’une école française « se vengent » des parents d’élèves

Le torchon brûle entre les responsables d’une école française et des parents d’élèves. Les premiers se sont vengés des seconds en infligeant une sévère punition aux élèves. Les...

Le scandale que le Lycée Descartes de Rabat a tenté de cacher

Le lycée Descartes de Rabat est au cœur d’un scandale de harcèlement sexuel. La victime est une élève, l’auteur présumé de l’acte, un enseignant franco-algérien.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...