Recherche

Aux Pays-Bas, la mafia marocaine se réveille après plusieurs mois d’inactivité

© Copyright : DR

27 juin 2020 - 19h40 - Monde

La crise sanitaire liée au coronavirus et le confinement ont permis d’arraisonner 18,9 tonnes de drogue dans le port d’Anvers, ce qui représente 32 % de plus que durant les cinq premiers mois de l’année dernière. Les trafiquants de la « Mocro Maffia » se réveillent après plusieurs mois d’inactivité.

« Le crime organisé s’est adapté à la nouvelle normalité en un rien de temps », déclare à Het Laatste Nieuws Kurt Boudry, chef de la police fédérale. À l’apparition du covid-19, ce commissaire divisionnaire, également conseiller en matière d’opérations et de coopération internationale a formé une équipe chargée de surveiller la criminalité au cours des derniers mois. La stratégie a payé : 18,9 tonnes d’or blanc d’une valeur marchande d’environ 1,04 milliard d’euros ont été saisies dans le port d’Anvers, soit 32 % de plus que durant les cinq premiers mois de l’année dernière.

La drogue rimant avec la violence, de nouveaux règlements de compte entre les gangs sont à redouter. « Au cours des derniers mois, ils sont aussi restés chez eux. Mais ça recommence. Les premières attaques à la grenade refont surface à Anvers », explique Kurt Boudry. Une nouvelle grenade a explosé sous une voiture, le 10 juin dernier. Une première depuis trois mois. À la manœuvre, « Mocro Maffia ».

Les trafiquants de cette mafia reprennent du service restés sans activité pendant plusieurs mois. « La nervosité entre les gangs augmente. La circulation des armes et des drogues continuent d’augmenter et la guerre pour le ‘marché’ commence à reprendre », fait savoir le commissaire divisionnaire.

Mots clés: Anvers , Drogues , Mafia marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact