Mocro-Maffia : « Celui qui parle mourra »

30 novembre 2021 - 11h00 - Pays-Bas - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La «  Mocro-Maffia  » sème la terreur aux Pays-Bas. Plusieurs hommes politiques, avocats et journalistes néerlandais ont été déjà la cible de ces organisations mafieuses marocaines. Dernière personnalité en date  : le Premier ministre, Mark Rutte.

La police néerlandaise a renforcé ces dernières semaines la sécurité autour du Premier ministre Mark Rutte, qui pourrait être la cible d’un attentat ou d’un enlèvement par la mafia marocaine de la drogue, plus connue sous le nom de « Mocro-Maffia », fait savoir France Info. Selon plusieurs médias néerlandais, les services de sécurité ont « pris très au sérieux » ces informations parce que ce gang marocain est extrêmement dangereux.

La « Mocro-Maffia » est un puissant réseau de criminels très actifs dans le trafic de haschich et de cocaïne depuis le Maroc vers les Pays-Bas et la Belgique. Ayant pour devise « Wie praat, die gaat » (« Celui qui parle mourra »), ce groupe criminel, a déjà assassiné une dizaine d’hommes politiques et de journalistes néerlandais.

À lire : Aux Pays-Bas, la mafia marocaine se réveille après plusieurs mois d’inactivité

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, craint d’être la cible de ce groupe criminel en raison de l’engagement du gouvernement de faire la chasse aux réseaux criminels après l’assassinat, le 15 juillet 2021, du journaliste d’investigation, Peter R. de Vries, dans le centre d’Amsterdam. En 2019, la « Mocro-Maffia » avait été soupçonnée d’avoir assassiné Derk Wiersum, un avocat d’Amsterdam spécialisé dans le crime organisé et les réseaux de trafic de drogue. Il assurait la défense de Nabil B., un ancien trafiquant de drogue qui aurait livré des informations sur Ridouan Taghi, le chef de la mafia marocaine, en échange d’une réduction de peine.

La justice marocaine demande l’extradition de Ridouan Taghi, détenu dans une prison de haute sécurité aux Pays-Bas, pour répondre de plusieurs assassinats commandités dans le royaume, notamment celui de Mustapha El Fechtali, patron du café La Crème à Marrakech. Il serait également derrière le meurtre du fils d’un juge marocain.

Sujets associés : Pays-Bas - Mafia marocaine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Aux Pays-Bas, la mafia marocaine se réveille après plusieurs mois d’inactivité

La crise sanitaire liée au coronavirus et le confinement ont permis d’arraisonner 18,9 tonnes de drogue dans le port d’Anvers, ce qui représente 32 % de plus que durant les cinq...

Mafia marocaine aux Pays-Bas : un complice de Ridouan Taghi libéré

L’un des complices de Ridouan Taghi, poursuivi dans l’affaire Marengo aux Pays-Bas, a été libéré sous conditions, lundi.

Mafia marocaine : le meurtrier présumé d’un Marocain à Amsterdam arrêté

Accusé d’être à l’origine de la fusillade qui a entrainé la mort d’Omar Essalih, un Néerlandais d’origine marocaine, Ismail el B. vient d’être arrêté, annonce la police dans un...

Un ministre belge menacé par la « Mocro maffia » ?

Quatre suspects, qui seraient membres de la Mocro maffia, groupe criminel marocain dédié au trafic de drogue, ont été arrêtés aux Pays-Bas dans le cadre de l’enquête sur un « projet...

Nous vous recommandons

Pays-Bas

La lutte d’un retraité néerlandais pour son fils marocain

Hans van der Wijden, un comptable néerlandais de 74 ans, devait partir à la retraite depuis neuf ans maintenant. Mais il ne peut pas se le permettre financièrement. La raison : son fils marocain, Amine, qui risque une expulsion dans les prochains...

La princesse Amalia menacée par la mafia marocaine ? Ridouan Taghi dément

La mafia marocaine, avec à sa tête Ridouan Taghi, aurait dans son viseur la princesse Amalia des Pays-Bas et le premier ministre Mark Rutte, selon la presse locale. « Un non-sens total et absurde », selon Inez Weski, avocate du mafieux néerlandais...

Pourquoi l’opération spéciale de rapatriement des MRE est mal partie

L’opération spéciale de rapatriement des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des Marocains bloqués à l’étranger est parsemée d’embûches.

Pays-Bas : Samir Azzouz risque six ans de prison pour financement du terrorisme

Accusé d’avoir aidé 25 femmes de l’État islamique (EI) financièrement ou à s’évader des camps syriens, l’islamiste néerlandais d’origine marocaine Samir Azzouz pourrait être condamné à six ans de prison. C’est en tout cas la peine que requiert le ministère public...

Pays-Bas : un règlement de comptes au sein de la mafia marocaine fait un mort (vidéo)

Quelques jours après son rapatriement du Maroc vers les Pays-Bas, Brahim Azaim, 25 ans, a été tué par balles à Rotterdam, dimanche 10 mai.

Mafia marocaine

Mocro Maffia : 26 ans de prison pour le meurtre d’Ayla Mintjes

Le tribunal d’Amsterdam a condamné lundi dernier trois hommes à des peines de 20, 22 et 26 ans de prison pour avoir abattu Ayla Mintjes, la petite amie d’Anis B., un Marocain connu dans le milieu criminel à Amsterdam, et véritable cible de cette...

Mocro-Maffia : « Celui qui parle mourra »

La «  Mocro-Maffia  » sème la terreur aux Pays-Bas. Plusieurs hommes politiques, avocats et journalistes néerlandais ont été déjà la cible de ces organisations mafieuses marocaines. Dernière personnalité en date  : le Premier ministre, Mark...

La mafia marocaine a encore tué à Amsterdam

Omar Essalih a été abattu dans la nuit de samedi à dimanche, à Amsterdam aux Pays-Bas. Il était le frère du kickboxeur, Hamza Essalih et est probablement victime d’un règlement de comptes dans le milieu de la...

Arrestation de l’un des dirigeants de l’organisation de Ridouan Taghi au Monténégro

Au Monténégro, la police a arrêté un personnage clé de l’organisation criminelle de Ridouan Taghi, un des leaders de la mafia marocaine aux Pays-Bas.

Pays-Bas : le Premier ministre est-il ciblé par la « mocro maffia » ?

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte serait ciblé par la « Mocro maffia qui planifierait un attentat ou un enlèvement le concernant. Il est désormais sous haute protection.