La Mocro Maffia sème la terreur aux Pays-Bas et en Belgique

2 février 2023 - 22h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Très active dans le trafic de cocaïne aux Pays-Bas et en Belgique où la marchandise arrive par tonnes dans les ports d’Anvers et de Rotterdam, la « Mocro Maffia », la mafia marocaine, également spécialisée dans le crime organisé, n’hésite pas à prendre pour cible des représentants de l’État.

La Mocro Maffia dicte sa loi en Belgique et aux Pays-Bas, points d’entrées privilégiés de la cocaïne en Europe via les ports d’Anvers et de Rotterdam par où ont transité plus de la moitié des 240 tonnes saisies en Europe en 2021. Un trafic important qui génère des centaines de millions d’euros à ce réseau criminel qui sème la terreur dans les deux pays.

À lire : Un ministre belge menacé par la « Mocro maffia » ?

Le procès du chef présumé de la Mocro Maffia, Ridouan Taghi, arrêté à Dubaï en 2019, se déroule actuellement à Amsterdam dans un entrepôt transformé en bunker, protégé par des drones et des soldats. Pour cacher leur identité, les avocats plaident masqués. En plus du trafic de cocaïne, Taghi et ses hommes sont soupçonnés d’assassinat et de tentative d’assassinat sur treize personnes, rapporte Le Parisien.

Taghi est accusé du meurtre d’un journaliste qui enquêtait sur la Mocro Maffia, ainsi que du frère du témoin clé et de son avocat. « Wie praat, die gaat », qui signifie « Celui qui parle, mourra », est la devise de cette organisation qui fait régner la terreur, à telle enseigne que des personnalités comme la princesse Amalia ou le Premier ministre, Mark Rutte, sont sous protection.

À lire : La princesse Amalia des Pays-Bas menacée par la mafia marocaine

En Belgique, et précisément à Anvers, la Mocro Maffia a également instauré un climat de terreur. Début janvier, une fillette de 11 ans a été tuée dans une fusillade à son domicile ciblé par des gangs rivaux à celui de ses parents. Comme aux Pays-Bas, le réseau criminel n’hésite pas à s’attaquer aussi à des personnalités comme Vincent Van Quickenborne, le ministre de la Justice, qui vit sous protection renforcée depuis quelques mois, après avoir échappé à une tentative d’enlèvement.

Sujets associés : Belgique - Pays-Bas - Trafic - Cocaïne - Mocro Maffia

Aller plus loin

La princesse Amalia des Pays-Bas menacée par la mafia marocaine

La Mocro Maffia, organisation criminelle active dans le milieu de la drogue, aurait menacé la princesse Amalia des Pays-Bas. C’est du moins ce qu’affirment les autorités...

Un ministre belge menacé par la « Mocro maffia » ?

Quatre suspects, qui seraient membres de la Mocro maffia, groupe criminel marocain dédié au trafic de drogue, ont été arrêtés aux Pays-Bas dans le cadre de l’enquête sur un «...

La Mocro Maffia sème la terreur dans les rues de Bruxelles

Les règlements de compte entre trafiquants de drogue deviennent récurrents à Bruxelles, territoire « très disputé » par les différents gangs dont la Mocro Maffia, la mafia...

La Mocro maffia inquiète Europol

La Mocro maffia active en Belgique et aux Pays-Bas fait partie des organisations criminelles qui inquiètent Europol, l’agence européenne de coopération policière.

Ces articles devraient vous intéresser :