Colombie : le baron de la drogue Saïd Razzouki extradé vers les Pays-Bas

8 décembre 2021 - 20h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Le trafiquant de drogue néerlandais d’origine marocaine, Saïd Razzouki, a été extradé de Colombie vers les Pays-Bas, mardi.

L’extradition de Saïd Razzouki vers les Pays-Bas est désormais effective. Le Maroco-néerlandais avait été arrêté le 7 février 2020 par l’unité de police dénommée Diran à Medellin, en Colombie, après plusieurs mois de cavale. Il a longtemps résisté à son extradition vers les Pays-Bas. « Pour des raisons de sécurité, il s’est rendu aux Pays-Bas à bord d’un avion affrété  » sous bonne escorte mardi soir, a indiqué le parquet national du ministère public de l’AD. À son arrivée, il a été transféré à l’établissement extra-sécurisé (EBI) de Vught.

À lire : La Colombie extrade Saïd Razzouki vers les Pays-Bas

Saïd Razzouki est accusé de trois assassinats et de deux tentatives de meurtre. Ses frères Zaki (40 ans) et Mohamed (38 ans) figurent également parmi les suspects du procès Marengo. Selon le ministère public, Razzouki a dirigé l’organisation criminelle de Ridouan Taghi. Le témoin à charge Nabil B. et des milliers de messages de discussion déchiffrés ont fourni une grande partie des preuves contre Razzouki.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Drogues - Colombie - Extradition - Trafic - Saïd Razzouki

Aller plus loin

La Mocro Maffia devant la justice : Said Razzouki risque la perpétuité

Saïd Razzouki, considéré comme le bras droit de Ridouan Taghi, le chef de la Mocro Maffia néerlandaise, risque la réclusion à perpétuité dans le cadre du procès Marengo.

Les Émirats rejettent l’extradition de Nordin El Hajjioui vers la Belgique

Un tribunal des Émirats arabes unis a rejeté les demandes d’extradition du Belge d’origine marocaine Nordin El Hajjioui alias « Dikke Nordin van den Dam », l’un des hommes les...

La Colombie extrade Saïd Razzouki vers les Pays-Bas

Saïd Razzouki, trafiquant de drogue Néerlandais d’origine marocaine qui résidait à Sabaneta en Colombie depuis quatre ans et avait été arrêté il y a deux ans suite à un mandat...

Mafia marocaine : fin de cavale pour Saïd Razzouki

L’unité de police dénommée Diran a arrêté, vendredi 7 février à Medellin, en Colombie, Saïd Razzouki, en cavale depuis plusieurs mois. Il est l’un des lieutenants de Ridouan...

Ces articles devraient vous intéresser :

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...