Recherche

Maroc : 15 présidents de commune sanctionnés suite à des affaires de corruption

15 avril 2018 - 15h20 - Maroc

© Copyright : DR

Une quinzaine de présidents de commune soupçonnés de corruption et d’infractions réglementaires viennent d’être sanctionnés par le ministère de l’Intérieur.

Ces sanctions surviennent après des enquêtes menées par la Cour des comptes qui ont révélé des infractions aux textes sur l’urbanisme ainsi que les règlements sur les marchés publics et des faits de corruption, rapporte le journal Assabah.

On les accuse d’avoir privilégié des entreprises et de ne pas avoir mené à leur terme certains marchés publics pourtant déjà octroyés. Le journal cite le cas par exemple des travaux de lotissements qui sont à l’arrêt depuis plusieurs années sans que la commune ne prélève la taxe sur les terrains non bâtis pourtant prévue par la loi.

En plus d’avoir octroyé des autorisations de construire pour des immeubles sans le cachet de l’agence urbaine, ces maires ont délivré des documents autorisant la construction d’immeubles sur des terrains déclarés non constructibles.

Ces présidents de commune risquent aujourd’hui des poursuites en justice et des peines de prison, affirme le journal.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact